Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 01:22

4-verites

Le gouvernement socialiste est au pouvoir depuis 9 mois. Il a échoué sur toute la ligne. Aucun des objectifs de croissance qu’il s’était assigné n’a été atteint. Le déficit se maintient et la dette augmente.

Tous les observateurs sérieux lancent des avertissements et, en premier lieu, la Cour des comptes, à une équipe dépourvue de compétence, divisée, mensongère et fiscaliste.

Alain Juppé, ancien Premier ministre, vient de déclarer : « Nous sommes en présence de l’échec retentissant de la politique socialiste. Le matraquage fiscal a tétanisé les patrons de PME et les investisseurs. »

Or, nul n’ignore que la baisse de la croissance – que l’on ne peut plus dissimuler –, c’est la hausse du chômage et, pour tous, la baisse du pouvoir d’achat. 62 000 entreprises devraient jeter l’éponge cette année ; 60 641 en 2012!

Mais le pire de cette gouvernance, avec une part de responsabilité de la précédente, c’est la légalisation d’une corruption et d’un clientélisme énormes, notamment par le biais des subventions.

Contribuables Associés, dans le n° 11 de ses Dossiers, daté de février, en donne une large idée. Que l’on en juge :

Le champion toutes catégories en ce domaine est l’association SOS Racisme, fondée par Mitterrand.

Cette association qui a fourni des emplois très confortables à un certain nombre d’apparatchiks du PS, dont Harlem Désir, actuellement à la tête du parti (on trouvera son édifiant passé judiciaire p. 24), a reçu 579 000 euros de subventions en 2009 – alors que le montant des adhésions plafonnait à 18 689 euros, avec 491 adhérents.

L’association n’a pas déposé ses comptes pour l’année 2010 et les suivantes, comme elle aurait dû le faire. Mais on sait que, pour 2011, elle a reçu 350 591 euros des ministères de l’Éducation nationale, de la Ville et de la Culture.

Ce n’est pas tout. Je lis p. 22 : « Pour assurer ses frais de bouche (sic !), SOS Racisme mise sur les procès. Dès qu’un bon Français déclare préférer le béret à la chéchia, il est en danger. Le ministère de l’Intérieur dispose d’un site appelé : internet-signalement.gouv.fr où l’on peut dénoncer les comportements “discriminants”.

C’est ainsi que SOS Ra­cisme a déposé plainte contre le député de la Creuse Jean Auclair qui avait osé déclarer à la fin de mai 2011 sur une radio périphérique que “c’est pas tout à fait pareil de s’appeler Martin ou Mohamed”. » (p. 23)

« Outre les subventions officielles aux syndicats, dont la CGT qui est et a toujours été le paravent du parti communiste, avec financement par Moscou jusqu’à la chute de l’URSS, écrit Alain Dumait, ancien président fondateur de Contribuables Associés, outre les subventions aux partis politiques et à la presse, on relève une subvention de 75 784 227 euros dans le document officiel, le “Jaune budgétaire”, pour le gîte, le couvert et les loisirs des fonctionnaires des Finances. »

Précisons (p. 14) : « Parmi les 8 associations figurant dans ce programme, 4 d’entre elles, ALPAF, EPAF, AGRAF et ATSCAF, sont riches comme Crésus. L’association pour le logement des personnels des administrations financières ALPAF a reçu 29 500 800 euros de subvention du ministère en 2011. L’association a délivré quelque 9 000 aides et prêts au logement. Le parc ministériel des Finances compte 10 564 logements. 28 422 500 euros ont été donnés à l’association éducation plein air finances (EPAF), destinée à la mise en œuvre des prestations de tourisme social “vacances enfants et vacances famille”. »

On relève aussi l’association Philharmonie de Paris (39 360 000 euros en 2011). Je comprends qu’on aime la musique, mais tout de même ! France Terre d’asile : 26 538 250 eu­ros. L’association française de normalisation (?) : 15 432 037 euros. Les arts décoratifs (?) : 14 583 000 euros…

Les subventions sont également un moyen caché de renforcer le budget des ministères, ce qui permet de dissimuler la dépense publique tout en l’aggravant.

Ainsi apprend-on qu’en 2011, il a été versé 1 229 852 747 euros à ces associations dont 67 286 131 euros en faveur de l’outre-mer et de l’immigration.

 

Lire la suite de l’article de Christain Lambert sur le site des 4verites.com

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers