Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 03:00

Montrouge est une commune française de 49 000 habitants située dans le département des Hauts-de-Seine (92) au sud de Paris. La ville accueille depuis quelques années une importante organisation islamique, l'Association Fraternité Montrouge (AFM), qui organise la vie de la communauté musulmane.

L'association islamique dispose d'une salle de prière faisant office de Mosquée. Qu'enseignent les responsables de l'association à leurs Fidèles Musulmans ? Un Islam de "Paix et Tolérance" ?

-

Prière de rue islamique devant la salle faisant office de Mosquée à Montrouge, devenue trop petite pour accueillir tous les Fidèles

Pour se faire une idée des prédications diffusées par les responsables de l'AFM aux Fidèles Musulmans de Montrouge, examinons le profil des "théologiens" invités par l'association. Le 1er février 2014, lors de la 2ème rencontre annuelle des Musulmans de Montrouge, des prédicateurs fondamentalistes sont invités à donner des conférences devant les Musulmans de l'AFM.

 

L'Association Fraternité Montrouge (AFM), qui gère la Mosquée de la ville invite Hassan Iquioussen, Nader Abou Anas et le Cheikh Abou Omar, des prédicateurs fondamentalistes intolérants, antioccidentaux, misogynes et antisionistes

Hassan Iquioussen est l'imam de la Mosquée Escaudain, il est membre de l’UOIF, la branche de l'organisation politique des Frères Musulmans en France, il a tenu par le passé des propos ouvertement antisémitesHassan Iquioussen diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

L'imam radical de la Mosquée d'Escaudain Hassan Iquioussen, invité par l'association Fraternité de Montrouge le 1er février 2014 pour donner une conférence. Pour ce prédicateur la mixité sociale homme/femme est un danger.

Le deuxième prédicateur invité le 1er février 2014 est l'imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, il enseigne que la musique est « la voix de Satan », queles Musulmans ne doivent pas imiter les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les « Supérieurs », ou encore que la fête de la Saint-Valentin, fête des amoureux, est interdite aux Musulmans, hommes et femmes n’ayant pas le droit de montrer publiquement qu’ils s’aiment.

L’imam fondamentaliste de la Mosquée du Bourget, Nader Abou Anas, invité par l'association des Musulmans de Montrouge le 1er février 2014, est contre la mixité sociale hommes/femmes, et veut interdire la musique, « la voix de Satan ».

Le troisième prédicateur est le Cheikh Abou Omar, il fut pendant un temps imam de la Mosquée Assalam d’Argenteuil, et proférait des sermons à caractère antichrétien et antisémite. L’imam a été licencié en 2012, en conflit avec les autorités sur la gestion de la future Grande Mosquée Dassault d'Argenteuil, les forces de l’ordre ayant même dû intervenir au sein de la Mosquée pour désamorcer les vives tensions, dégénérant en pugilat. Il est actuellement imam de la Grande Mosquée de Puteaux.

Le Cheikh Abou Omar véhicule une propagande idéologique conspirationniste. Dans un sermon donné à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne le 7 avril 2013, il explique que les mass-média chercheraient à détruire l’Islam, en mêlant les Juifs au complot qui, « à travers le temps et l’espace, ont des idées », car ils ont cherché autrefois à nuire au Prophète Mohamed. Les Musulmans seraient victimes d’une injustice, et Nicolas Sarkozy aurait même déclaré dans une réunion au Ministère de l’Intérieur qu’il allait expulser tous les Musulmans du pays. Une propagande qui cherche à démontrer que les Musulmans vivent en France en milieu hostile, et qu'ils doivent résister à l'oppresseur occidental.

Le Cheikh Abou Omar (à gauche sur la photo) invité par l'Association Fraternité Montrouge en juillet 2013 (hard-copy)

Pour le Cheikh Abou Omar, invité à la Mosquée de Montrouge le 1er février 2014, les Musulmans seraient persécutés par un complot juif et médiatique à l'échelle internationale.

Il s'agit donc d'un Islam intolérant et totalitaire, contraire aux principes et aux valeurs même de l'identité, des moeurs, des traditions françaises qui est diffusée dans les mentalités des jeunes Musulmans de Montrouge.

Ces principes de l'Islam sont rejetés par le maire UDI Jean-Loup Metton, aussi a-t-il tenté à plusieurs reprises de faire fermer le lieu de Culte. En 2007, il émet un premier arrêté de fermeture de la Mosquée, prétextant que le local n’était « pas aux normes de sécurité ». L'AFM poursuivant malgré tout ses activités de prédication, le maire récidive en 2009, et assigne en justice l’AFM pour « violation aux dispositions du Code de l’urbanisme ». Face à l'abnégation des responsables de l'AFM, Jean-Loup Metton dépose un nouvel arrêté d'interdiction le 14 février 2013.

Pour les responsables de l'association islamique, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Le 27 avril 2013, pour manifester leur colère, ils organisent une grande manifestation contre la politique jugée "islamophobe" du maire sur Montrouge, réunissant plus de 2000 personnes.


Le 27 avril 2013, plus de 2000 Musulmans manifestent contre le maire Jean-Loup Metton pour empêcher la fermeture de la Mosquée fondamentaliste de Montrouge

L'AFM met même en place une page Facebook "Touche pas à ma Mosquée !" pour mobiliser ses troupes contre les décisions du maire (hard-copy)

Sur la page, outre le militantisme islamique affiché, on constate que l'AFM développe une propagande antichrétienne auprès de ses Fidèles. On trouve en effet en ligne des vidéo-conférences du célèbre prédicateur indien antichrétien Zakir Naïk (hard-copy).Cet idéologue parcourt l'Inde en faisant une exégèse de la Bible pour démontrer que les Chrétiens sont dans l'erreur, ne comprennent pas leur livre saint, et que la seule voie à suivre, c'est l'Islam, religion supérieure.

Le prédicateur antichrétien Zakir Naïk, une référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Montrouge : "Jésus était barbu, Marie portait un voile, Moïse a interdit la consommation de porc. On est plus Chrétiens que les Chrétiens eux mêmes !"

Ce type de prédication ne peut évidemment que susciter, dans l'inconscient collectif des Musulmans de l'AFM de Montrouge, haine et mépris envers la communauté des Chrétiens, qui ne respecteraient pas les enseignements de la seule et vraie religion, l'Islam.

Le 15 février 2014, le cheikh Moncef Ben Zerroug est invité par l'AFM pour donner une conférence. Ce prédicateur développe une vision de la société archaïque, machiste, misogyne et ségrégationniste. Dans une conférence donnée à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne le 11 novembre 2013, il explique que dans la rue, pour éviter les pulsions d’agression contre les femmes, les Musulmans doivent baisser les yeux quand une femme passe. Donc, éviter la mixité sociale entre hommes et femmes. 
La femme, source de turpitude et de désirs, doit vivre cachée au regard des hommes.
Moncef Benzerroug nous explique également ce que doit être une société, basée sur le dogme islamique où les hommes et les femmes vivraient séparément, et où pour fréquenter une fille, il faudrait d’abord demander la permission à ses parents.

Le prédicateur misogyne Moncef Benzerroug a donné une conférence devant les Musulmans de l'Association Fraternité de Montrouge le 15 février 2014

Sa conférence à Montrouge porte sur le thème de "la bataille des Coalisés". En 627, le Prophète Mohamed et son armée occupent Médine et projettent une expansion de l'Islam sur les tribus alentours, ainsi que sur la Mecque. Une armée de Coalisés va s'opposer au Prophète Mohamed et faire le siège de Médine durant 26 jours. Ce siège fut brisé par une tempête, et Médine resta aux mains des Musulmans.
C'est suite à cette victoire que la tribu juive des Banû Qurayza fut assiégée et exterminée par le Prophète Mohamed et ses hommes, pour les punir de leur alliance avec les Coalisés. Le Prophète Mohamed ordonna la décapitation de plus de 600 juifs, et réduisit leurs femmes et leurs enfants à l'esclavage, pour la plus grande gloire de l'Islam, épisode rapporté dans la sourate "Les Coalisés" du Coran :

"Allah est Fort et Puissant. Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs coeurs; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers."
Le Coran - Les Coalisés 'Al-Ahzab - 33:24-26

"Ce sont des maudits. Où qu'on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement : Telles était la loi établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouvera pas de changement dans la loi d'Allah. Les gens t'interrogent au sujet de l'Heure . Dis : "Sa connaissance est exclusive à Allah". Qu'en sais-tu? Il se peut que l'Heure soit proche. Allah a maudit les infidèles et leur a préparé une fournaise, pour qu'ils y demeurent éternellement, sans trouver ni alliés ni secoureur."
Le Coran - Les Coalisés 'Al-Ahzab - 33:61-65

Apologie de la guerre Sainte, le Jihad islamique contre les Infidèles à la Mosquée de Montrouge par le Cheikh Moncef Benzerroug le 15 février 2014.

Le Prophète Mohamed est le premier Jihadiste de l'Histoire, entraînant à sa suite une armée qui a vaincu tous ceux qui résistaient à l'Islam. Il est l'exemple parfait à suivre pour combattre les Infidèles.

 

La tension grandit entre les responsables de l'AFM et Jean-Loup Metton. Le 31 mai 2013, à l'approche du Ramadan, l'association islamique a exigé du maire qu'il mette à disposition une nouvelle salle de prières islamique, la Mosquée actuelle étant trop exigüe pour accueillir tous les fidèles pendant l'Aïd.
Dans un communiqué du 19 juin 2013, Jean-Loup Metton a refusé de mettre à disposition une telle salle, en expliquant que "compte tenu de la qualité cultuelle de l’association, et face au principe de laïcité, qui constitue un des fondements de la République, il ne pouvait donner suite à cette requête ». 
Se tournant alors vers le tribunal administratif de Cergy-Pontoise, l'AFM obtiendra gain de cause le 5 juillet 2013, la mairie sera obligée de mettre à disposition une salle de prière, et sera condamnée à verser la somme de mille euros à l’association au titre des frais de justice ! Tout cela bien entendu au mépris de la loi de séparation du culte et de l'état de 1905.


Le 5 juillet 2013, les Musulmans de l'AFM obtiennent gain de cause : le tribunal de Cergy-Pontoise a obligé Jean-Loup Metton à mettre à disposition de l'association islamique de Montrouge, un gymnase pendant le Ramadan, et a été condamné à payer mille euros pour avoir résisté à cette "obligation". 
Et ce, en contradiction flagrante avec le principe de laïcité de 1905 : l'état ne finance aucun culte
.

Face à la détermination du maire qui continue de faire pression afin de fermer la Mosquée, les Musulmans de l'Association Fraternité de Montrouge se mobilisent en masse, et font appel aux dons de plusieurs associations islamiques de banlieue (Gennevilliers, Stains, Pantin, Noisy-le-Sec, Plaisir, Élancourt, Athis-Mons, Romainville,...) afin de réunir les fonds nécessaires pour financer l'achat d'un nouveau bâtiment qui servira de Grande Mosquée, que le maire ne pourra plus refuser : le projet Tawaqqol.

Le projet réunis 1 406 600 euros en moins de 9 mois, et l'acte de vente est signé le 18 mars 2014, en présence du prédicateur Musulman Nabil Ennasri.(hard-copy)

Nabil Ennasri est un prédicateur antifrançais, antisioniste et antioccidental. Il appelle par exemple les Musulmans à "faire tomber Manuel Valls", l'ami Éternel d'Israël", lors des élections.


Signature de l'achat de la future Grande Mosquée Tawaqqol à Montrouge le 18 mars 2014, en présence du prédicateur antifrançais, antisioniste et antioccidental Nabil Ennasri (au centre portant des lunettes sur la photo)


Le bâtiment acquis par l'Association Fraternité de Montrouge (AFM) le 18 mars 2014 qui servira de future Grande Mosquée. Un nouveau temple pour endoctriner les Musulmans à l'Islam Radical

 

"il n’y a pas lieu de laisser installer une salle de prière à Montrouge, étant donné que, d’une part, les musulmans ne constitueraient qu’une minorité dans la commune et, d’autre part, qu’il existe une Mosquée dans la commune voisine de Bagneux vers laquelle les Musulmans de Montrouge devraient plutôt se diriger"
Le maire UDI Jean-Loup Metton, patriote résistant, s'oppose depuis plusieurs années à l'implémentation de l'Islam, et l'arrivée de prédicateurs fondamentalistes, intolérants, antioccidentaux, antichrétiens, antisionistes et mysogines sur la commune de Montrouge, en tentant à plusieurs reprises de fermer les locaux de la Mosquée existante. 
Jean-Loup Metton pourra-t-il résister encore longtemps face à la pression exercée par l'AFM ? En 2014, il semblait résigné, et accepter le nouveau projet Tawaqqol. Mais la partie n'est peut-être pas encore terminée.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 10 janvier 2015

 

vu sur : http://islamineurope.hautetfort.com/archive/2015/01/11/mosquee-montrouge.html

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions