Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 02:15

Météo France a perdu l’appel d’offre lancé par le groupe audiovisuel public pour les bulletins météo de France 2 et de France 3 au niveau national.

Gros coup de froid à Météo France. L’établissement public vient d’apprendre que France Televisions ne fera plus appel à ses services pour établir les prévisions des bulletins météo de France 2 et France 3 national. Le groupe audiovisuel avait en effet lancé en juin dernier un appel d’offres pour la fourniture des données sur la période 2014-2016.

Après trois mois de consultation, la nouvelle est tombée sur le bureau du directeur commercial de Météo France : France 2 et France 3 nationale ne renouvèleront pas leur contrat avec l’établissement public. Les deux chaines ont trouvé un prestataire dont les tarifs sont inférieurs de 30% à ceux de Météo France.

A partir de janvier, c’est un groupe londonien, MeteoGroup et sa filiale française, qui deviendra le nouveau partenaire des chaines publiques(…)

189 suppressions d’emplois programmées entre 2013 et 2014

Mais cette nouvelle tombe mal pour Météo France. Cette crise entre les deux établissements publics intervient alors que Météo France a appris début octobre que, dans le cadre des efforts demandés par l’Etat à ses opérateurs, l’établissement va perdre 89 emplois en 2014 après déjà 100 suppressions de postes en 2013 sur 3.500 salariés(…)

A partir de janvier, c’est un groupe londonien, MeteoGroup et sa filiale française, qui deviendra le nouveau partenaire des chaines publiques.

Pour les personnels de Météo France, cette nouvelle sonne comme une bombe. "C’est une provocation, note un syndicaliste, il n’y a même plus de solidarité entre les services publics".[...]

Challenges

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Syndicats