Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 02:54

La--mixite--plombe-la-gestion-des-HLM-de-Loire-Atlanti.jpg12/06/2012 – 11h00
CHATEAUBRIANT (NOVOpress Breizh) – La mixité et les incivilités posent des problèmes à l’office de HLM de Loire-Atlantique, révèle entre les lignes un rapport de la Chambre des comptes. Mais derrière les frais occasionnés à la collectivité, il y a de vraies nuisances subies au quotidien par les habitants…

La Chambre des comptes des Pays de la Loire a publié ce lundi ses observations concernant la gestion d’Habitat 44, office public chargé de gérer les logements sociaux de Loire-Atlantique.

Parmi ses remarques critiques, on note le dérapage des dépenses de personnel, qui ont augmenté de 28 % entre 2006 et 2010. Elles atteignent « un niveau significativement supérieur aux autres offices ». La principale cause alléguée est le recrutement de 22 agents par Habitat 44 en 2007 pour « renforcer sa gestion de proximité », expression de novlangue administrative qui désigne en général l’embauche de gardiens face à la montée de l’insécurité et des incivilités.

La Chambre note surtout que l’office est confronté à deux problèmes qui concernent essentiellement le Nord du département, et plus spécialement la ville de Châteaubriant. D’une part, beaucoup de candidats refusent les logements qu’on leur propose. D’autre part, la rotation des locataires est forte car les gens ne restent pas longtemps. Il en résulte une « hausse significative de la vacance », c’est-à-dire de la proportion de logements inoccupés, qu’il faut quand même entretenir alors qu’ils ne rapportent aucun loyer. « L’office ne dispose pas des moyens nécessaires à une analyse plus précise des causes de la vacance », ajoute la Chambre.

Il semble qu’elle en ait quand même une petite idée puisqu’elle note dans son rapport : « L’office a analysé les causes des refus par les candidats retenus en 2009. Une partie de ceux-ci tiennent à ses tentatives pour améliorer la mixité de ses programmes de logement. » La « mixité », bien entendu, fait aussi partie de la novlangue : il ne s’agit évidemment pas de faire cohabiter des habitants des deux sexes…

Habitat 44 a entrepris de faire le ménage radicalement en détruisant les immeubles où la situation est la plus difficile. Un collectif de la rue Jacquard a ainsi été rasé au début de cette année sous prétexte de « vétusté » alors qu’il datait d’une quarantaine d’années seulement. Mais cela ne suffit pas toujours. Malgré sa « gestion de proximité », l’office s’est résolu à porter plainte voici quelques semaines contre un couple d’Ivoiriens accusé de pourrir la vie du voisinage.

source : novopress.info

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société