Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 01:40

Lu dans Les 4 Vérités :

M"La remarquable percée de Jean-Luc Mélenchon bouleverse la donne, non pas seulement pour le premier tour de la présidentielle, mais surtout pour le second, et, plus encore, pour les législatives. [...]

Toute la question, pour le deuxième tour, réside dans le report des voix. Or, plus le score de Mélenchon est haut et plus le report des voix se fera difficilement sur Hollande. Inversement, plus le score de Marine Le Pen est bas et plus le report des voix se fera correctement pour Nicolas Sarkozy.

Car ces deux candidats disposent chacun d’un bloc d’électeurs fidèles, auquel s’ajoutent les électeurs « protestataires » qui voteront pour le mieux placé des candidats « anti-système » – et se reporteront donc difficilement sur Hollande ou sur Sarkozy. Mais le pire est à venir pour le PS.

Les Verts, avec qui il avait établi une alliance prioritaire (pensant en avoir fini avec le PC), ont négocié 60 circonscriptions, alors qu’Éva Joly plafonne à 2 % d’intentions de vote, loin derrière Mélenchon. Or, ces circonscriptions sont souvent détenues par des députés communistes. Il est évident qu’avec un Mélenchon à 12 %, le PC réclamera non seulement « ses » circonscriptions, mais aussi quelques autres.

Les négociations s’annoncent rudes après le 22 avril. Et un scénario se profile, qui n’est plus impossible (si Hollande est battu le 6 mai et que Mélenchon dépasse 12 % le 22 avril): l’implosion du PS et la recomposition de la gauche…"

 

mots clefs : Mélanchon, Hollande, eva Joly, marine Le Pen

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique