Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 13:59

Désindustrialisation

La production industrielle de la France, en repli de 2,2 % l’an dernier a peu de chances de se ressaisir début 2013, selon des économistes.

Le recul global de 2,2% en 2012 a été encore plus net (2,7%) dans la seule industrie manufacturière (hors énergie et mines), a indiqué à l’AFP lundi un responsable de l’Insee ayant calculé l’évolution sur l’ensemble de l’année après la publication des chiffres de décembre.

La production a ainsi baissé dans la fabrication de matériel de transport (-3,9%), de matériel électrique, électronique, informatique et de machines (-2,3%), la construction (3,1%) et très fortement dans la cokéfaction et le raffinage (-13,8%), selon des chiffres obtenus par l’AFP auprès de l’Insee. En revanche, l’agroalimentaire progresse de 0,5%.

Le dernier trimestre a été marqué par de fortes baisses dans l’ensemble de l’industrie (-1,8% par rapport au trimestre précédent), et de façon plus marquée encore dans l’industrie manufacturière (-2,5%). Par rapport au dernier trimestre 2011, le recul de la production manufacturière a atteint 3,9%.

Et les économistes font grise mine pour 2013.

« Les dernières enquêtes réalisées auprès des chefs d’entreprises sont assez mauvaises dans l’ensemble et l’on pourrait avoir une nouvelle baisse de production en janvier, ce qui augure mal de la croissance au premier trimestre« , a déclaré à l’AFP Dominique Barbet, économiste chez BNP Paribas.

Il prévoit un recul de l’activité de 0,1% à 0,2% pour la période, même si « l’industrie représente une part assez modeste de l’ensemble du PIB« , les services comptant à présent pour 80% de l’économie française. Et il table sur deux années consécutives de croissance nulle: 2012 et 2013.

L’Insee doit publier jeudi une estimation de l’activité économique de la France au dernier trimestre 2012 mais a déjà annoncé un début d’année 2013 sans élan, avec une croissance attendue à 0,1% aux premier et deuxième trimestres.

« A l’exception du rebond constaté au cours de l’été 2012, le profil montre que l’activité s’écarte fortement de la tendance qui était la sienne avant la crise« , commente au sujet de l’industrie Philippe Waechter, directeur de la recherche économique de Natixis, dans une note.

« Le niveau de l’activité manufacturière est désormais 13% en-dessous de ce qui était observé avant la récession (premier semestre 2008)« , s’alarme-t-il.

« La question n’est pas de faire une fixation sur l’industrialisation à tout prix mais plutôt de s’interroger sur l’incapacité de l’économie française à faire face à une tendance aussi dévastatrice depuis presque deux ans. »

« C’est cela le point le plus préoccupant car derrière il y a une problématique d’emploi et de financement du système social« , dit-il.

Sources : L’Expansion / Le Journal du Siècle

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Emploi - Chômage