Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 02:06

     
 

Dans "Valeurs actuelles" de cette semaine, il y a un excellent article sur les mathématiques et l'algèbre dont les islamophiles disent qu'ils sont une invention des "savants musulmans.  
  

Hélas, pour ces braves attardés, les maths ne sont pas une invention des savants de l'islam, pas plus que l'algèbre d'ailleurs puisque la plus ancienne équation connue remonte à 2500 ans.

 

D'ailleurs, ce qui devrait les interpeler ces islamophiles, c'est de savoir pourquoi les musulmans n'ont rien inventé en matière de soins, de science, fait des découvertes, ni même laissé de prix Nobel.
Qu'ont-il laissé hormis la barbarie et les conquêtes militaires désastreuses pour les cultures.
Ah oui, aujourd'hui, ils disent comme en Turquie, que c'est eux qui ont découvert l'Amérique et non Christophe Colomb. 

   


  

Gérard Brazon
**********
Mais il y a mieux encore dans la bêtise humaine dont chacun sait que ce n'est qu'une idée de l'infini. 
Il y a la science révélée par le Coran. 
Mieux encore: Le Coran avait dit que l'Univers était en expansion:
Sourate 51, Verset 47
"Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance : et Nous l'étendons [constamment], dans l'immensité."

 

Les petits malins de l'islam en tire donc la conclusion  que le Coran est tout, dans tout et que même le big bang est dans le Coran.

 Un peu comme si nous donnions une réalité à une fable, en se basant sur notre connaissance actuelle. On n'est pas sorti de l’auberge !
 
C’est Saleh Al-Fawzan, membre du Conseil des Grands Savants d’Arabie, qui déclare qu’il n’y a pas de doute que le soleil tourne autour de la terre.
 
L’entretien a été diffusé sur le canal 1 en Arabie saoudite et a été publié sur Internet le 23 Janvier 2014 à grande échelle. Voici quelques extraits:
 
L’Animatrice: Allah dit dans un verset coranique: « Et le soleil court vers son point d’arrêt C’est la détermination du Tout-Puissant, de l’Omniscient »
Est-ce que le soleil tourne autour de la terre?
 
Saleh Al-Fawzan: Il n’y a pas de doute à ce sujet. 
Le Coran dit: « Le soleil tourne …»
 Néanmoins, ils disent (les scientifiques) que le soleil est stable et que la Terre se déplace autour. 
Cela contredit le Coran. […] 
Le fait d’ignorer le Coran et adopter des théories modernes ne sont pas des choses qu’un musulman peut faire. 
Un musulman doit suivre le Coran.
 
On connaissait déjà la blague de la terre est plate !
 Avec des croyants  pareils, ça remet pas mal en question le titre de dieu ! Heureusement qu’il y a de plus en plus de musulmans qui deviennent franchement sceptiques, il y a de quoi !
Ce qui n'empêche pas des musulmans de poursuivre une cource à l'explication afin de tenter de mettre en phase et moderniser quelque peu le Coran afin de le rendre islamocompatible avec les produits de la recherche scientifique.
Il est clair que cette course est vaine et qu'ils ne pourront pas affirmer des inventions de demain, des découvertes dans tous les domaines et continuer à dire tout était déjà dans le Coran comme ils le font aujourd'hui.
Notez qu'ils ne disent rien sur les greffes, ni sur la recherche à l'aide d'un animal qu'ils détestent: le porc. 
 Poursuivons leurs fadaises.
Le soleil
La science moderne a révélé l’inimitabilité incontestable des versets coraniques. 
Ces versets décrivent le soleil avec des adjectifs qui laissent les savants perplexes : Une lampe incandescente, ardente. وَجَعَلْنَا سِرَاجًا وَهَّاجًا 
« Et (y) avons placé une lampe (le soleil) très ardente. » (An-Naba’ (LA NOUVELLE) :13)La lampe procure chaleur et lumière, et c’est précisément ce que diffuse le soleil.
 
Même nos hommes des cavernes avaient bien compris que le soleil réchauffait la terre et rendait la vie plus sympa.  

Mais alors, pourquoi les musulmans n’ont-ils pas mis tout cela à profit depuis quatorze siècles.
Pourquoi beaucoup d’entre eux viennent-il  faire des études en Europe sur l'astronomie et autres ?
 
Et ce n'est pas fini comme dirait l'autre !
 
La comète de Halley et les 76 années
La découverte de la comète de Halley constitue l’un des grands progrès de l’astronomie moderne. 
Edmund Halley, un scientifique du 18ème siècle, découvrit que la comète vient toutes les 76 années… 
    Le nom de Halley, celui qui fut attribué à la comète, apparaît de façon frappante dans le verset 76 de la sourate al-An’am dans le Coran. 
Quand la nuit l’enveloppa, il observa une étoile, et dit : « Voilà mon Seigneur ! »
 Puis, lorsqu’elle disparut, il dit : « Je n’aime pas les choses qui disparaissent. » 
(Sourate al-An’am, 76)
Les lettres qui constituent le mot “Halley” apparaissent pour la première fois dans le Coran dans ce verset… 
Le mot arabe kawkaban, qui signifie  « étoile » est d’ailleurs directement juxtaposé aux lettres composant le mot “Halley”.
Le chiffre correspondant au verset 76 peut être rapproché aux 76 années de la période orbitale de Halley. 
Le chiffre 76 représente la comète de Halley, parce que la comète est visible de la Terre tous les 76 ans. 
C’est pourquoi le fait qu’Halley soit mentionné pour la première fois dans le Coran dans le 76ème verset constitue un miracle d’Allah.
 
Sans parler de la numérologie à deux balles autour du « chiffre 76 », à noter que :
. Etoile est différent de comète (de Halley ou non), laquelle ne se dit pas « kawkaban » en arabe ;
. Le « savant » musulman qui a découvert ce « miracle scientifique » passe subtilement de cette affirmation ahurissante « les lettres qui constituent le mot Halley apparaissent pour la première fois dans le Coran» à « Halley (est) mentionné … » ; en fait, Halley (هالي) n’est absolument pas mentionné, ni de près ni de loin, dans ce verset, en arabe. (Sourate 6 verset 76).فَلَمَّا جَنَّ عَلَيْهِ اللَّيْلُ رَأَى كَوْكَباً قَالَهَـذَا رَبِّي فَلَمَّا أَفَلَ قَالَ لا أُحِبُّ الآفِلِينَ
 
Quant aux lettres de ce verset, ce sont des lettres de l’alphabet qui sont déjà apparues des milliers de fois ailleurs dans le coran. 
Pour écrire Halley en arabe, il faut bien évidemment utiliser des lettres de l’alphabet arabe.
Et, sans surprise, le « savant » musulman ne nomme à aucun moment les lettres dont il s’agit, selon lui. 
L’honnêteté intellectuelle ne fait pas partie de son monde.
 
La formation du pétrole !
 Probablement pour justifier que les arabes sont assis sur des tonnes de dollars à juste raison.
Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut, Celui qui a créé et agencé harmonieusement, qui a décrété et guidé, qui a fait pousser le pâturage et en a fait ensuite un foin sombre. (Coran, 87 : 1-5) 
Traduction du savant de service ! 
Comme nous le savons, le pétrole se forme à partir de la décomposition de plantes et d’animaux. 
Une fois que ces derniers se dégradent au fond de la mer durant des millions d’années, tout ce qu’il en reste ce sont des substances huileuses. 
Celles-ci, enfouies sous des épaisseurs de boue et de roche, se transforment en pétrole et en gaz… 
Il est probable que le terme mar’aa signifiant « pâturage ou prairie », se réfère aux substances organiques à partir desquelles se forme le pétrole…
Comme nous l’avons vu dans ce verset, la plante devient un liquide noir et visqueux, dont la ressemblance est frappante avec la formation du pétrole. 
La description d’une telle formation qui dure des années, à une époque où la formation du pétrole était inconnue, est sans aucun doute, une autre preuve que le Coran est la parole de Dieu.
 
Pour faire court, le foin (autres traductions : fourrage) c’est le pétrole. 
A noter qu’on pourra bien retourner autant qu’on veut le texte arabe, il est impossible d’y trouver une quelconque idée de « liquide », huileux ou non, de passage de solide au liquide etc… 

On comprend pourquoi, avec un tel niveau intellectuel, le pétrole, ce n’est pas eux qui l’ont découvert.
 
Philippe Jallade 

source
vu su : http://by-jipp.blogspot.fr/2014/11/la-pseudo-science-contenu-dans-le-coran.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/ojiPR+(Ma+France)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions