Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 00:06

Quand on est journaliste, on travaille tout le temps : y compris dans ces moments pénibles où l'on se doit de harceler la hot line de la RATP. 

Bref rappel des faits. Novembre 2014, alors que notre Pass Navigo annuel tarde à nous être expédié, nous contactons le 3246, où un gentil conseiller nous répond de 7 à 21h du Lundi au vendredi. Passablement agacés par les délais d’expédition interminables, on fait – poliment- part à la jeune femme au bout du fil de l'urgence de la situation. Après nous avoir répété mécaniquement que «les délais sont parfois très, très longs » d'un ton monocorde, l'employée RATP finit par capituler sous nos questions insistantes : 

«Si le Pass met jusqu'à 3 semaines à être expédie aux usagers, c'est parce qu'ils sont fabriqués...à l’étranger » Tiens donc. En plein débat sur le made in France, voilà qui fait tilt. Et où ça, à l’étranger ? Après quelques bredouillements, la jeune femme finit par lâcher l'info: «A Madagascar». 

Ni une, ni deux, nous écrivons aussitôt un mail au service presse de la RATP pour en savoir plus.

«Bonjour, Je suis journaliste pour le site d'information Bakchich.info.

Après enquête, et selon les dires de certains de vos employés, certains titres de transport seraient fabriqués à Madagascar. Confirmez vous cette information, et si oui, pourquoi les faire fabriquer hors de France?Merci d'avance, Melanie Mendelewitsch»

Les chargés de communication de cette dernière nient d'abord en bloc. En caractères gras et en souligné, même: 

« Bonjour, en ce qui concerne la RATP, nous vous confirmons que la TOTALITE des titres de transports vendus par la RATP est fabriquée exclusivement en France. Nous démentons donc catégoriquement toute fabrication en dehors du territoire français.

 Cordialement.

 Service de presse Groupe RATP».

Aurions nous eu affaire à une employée mythomane, ou à une infiltrée dont le seul but est de saper la parfaite réputation de notre trésor national , à savoir la Régie Nationale des transports Parisiens ? Nous rappelons alors le service assistance, et réitérons notre bla bla concernant notre Pass Navigo et ses délais interminables à un homme à la voix claire. Nous lui demandons alors « Les délais sont longs ! Les Pass sont fabriqués à l’étranger, n'est ce pas ? On m'a parlé d'expédition depuis Madagascar » le jeune homme, après deux secondes d'hésitation , nous répond sans détour : « Effectivement, Madame ». Bonne journée, merci, au revoir.

Deuxième mail au service de Presse : 

« Merci de votre réponse. Dernière question : Comment expliquez vous, alors, que plusieurs de vos employés totalement indépendants les uns des autres, interrogés sur les (très longs) délais de délivrance des titres, aient affirmé que les titres étaient fabriqués à Madagascar? Est ce que cela a été le cas dans le passé? Merci d'avance

Melanie Mendelewitsch»

Nouvelle réponse catégorique du service de presse : 

« Encore une fois, pour la RATP, aucun titre de transport n’a jamais été fabriqué en dehors du territoire français, ni hier, ni aujourd’hui. La fabrication sécurisée des titres de transport nécessite  des compétences que seuls certains industriels installés sur le territoire français possèdent aujourd’hui. » 

Tous les titres sont fabriqués en France, sans la moindre exception ? Qu'à cela ne tienne, le service de presse devrait dès lors, en gage de bonne foi, pouvoir nous fournir sans détour le nom de l'entreprise FRANCAISE qui fabrique les précieux Pass...

« Très bien, merci encore. Désolée d'insister, mais comme votre service après vente de pass Navigo m'indique au téléphone que ceux ci sont fabriqués à Madagascar pour justifier les délais de plusieurs semaines pour les obtenir, pour plus de transparence puis je vous demander quelle entreprise Française fabrique ces Pass afin de pouvoir le mentionner dans l'article? Merci d'avance »

Cette fois ci, la réponse de la RATP mettra quelques heures à arriver. Mais quelle ne fut pas notre surprise de découvrir en retour un message mi-figue mi-raisin, un vendredi soir à 19:30 dans notre boite mail...

« Bonsoir,Renseignements pris, il s’agit uniquement de la saisie des formulaires Imagine R, du GIE Commutitres, GIE qui gère les pass multimodaux communs à tous les transporteurs d’Ile de France (RATP, SNCF et Optile). Il s’agit d’un sous-traitant de sous-traitant (Groupe La Poste), uniquement sur cet aspect saisie de formulaire. L’émission et la fabrication du titre de transport est quant à elle, exclusivement réalisée en France. Groupe RATP »

Malgré le jargon technique employé dans la première phrase et la remarquable faculté à jouer sur les mots du service de com' du groupe, la réponse est claire. Où on découvre, trois mails (insistants) plus tard que la RATP  reconnaît « sous-sous traiter » à des entreprises Malgaches, sans néanmoins jamais les nommer, ni préciser, comme demandé dans le mail précédent de Bakchich, quelle est l'entreprise Française chargée de la fabrication de nos titres de transport. A 900 euros l'abonnement Annuel Navigo Zones 1 à 3, la RATP ferait t-elle des économies de bouts de chandelles en faisant « saisir certains formulaires » à moindre coûts à  Madagascar ? La réponse confuse du service de presse, qui commence par « démentir catégoriquement » pour ensuite nuancer ses propos,  ajoutée aux affirmations des employés RATP, peut le laisser penser.

A en croire la RATP, malgré les 3 460 900 chômeurs Bleu-Blanc-Rouge recensés en Octobre 2014, nous aurions cependant besoin des talents Malgaches en matière de saisie Informatique...

Voilà qui fournirait un bon sujet d’étude à Monsieur Made in France AKA Arnaud Montebourg, dans son école de commerce à 34500 euros (Hors taxes!) la formation accélérée de 4 semaines...

 

vu sur : https://www.bakchich.info/france/2014/12/14/le-metro-parisien-passe-par-madagascar-63796

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers