Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 02:49

LA RUSSIE SE PRÉPARE À LA GUERRE 3

Par Kurt Nimmo – Le 1 décembre 2014

Les médias russes ont annoncé que le gouvernement se préparait à une guerre et construisait d’importants réseaux de défense et de superordinateurs.

« Russia Today » rapporte que le pays dispose désormais d’un nouveau centre fortifié de défense nationale, situé à Moscou, qui « prendra le contrôle de l’ensemble du pays en cas de guerre ». Le coût du projet est estimé à plusieurs milliards de dollars.

« La création du Centre de Contrôle de la Défense Nationale était un des plus grands projets militaires de ces dernières années. L’analogie la plus proche trouvée dans le passé, en termes de fonctions et de travaux, était le Quartier Général du commandant en chef de 1941-1945, qui centralisait toutes les commandes de la machine militaire et de l’économie de la nation, dans l’intérêt de la guerre », a déclaré le Lieutenant-Général Mikhail Mizintsev, le chef du Centre de Contrôle de la Défense Nationale, lors d’une interview.

Le Centre de Contrôle de la Défense Nationale remplace une ancienne installation qui surveillait le déploiement des armes nucléaires par l’Occident. Il est comparé au Centre National du Commandement Militaire des États-Unis, situé profondément à l’intérieur du Pentagone, qui fournit aux Dirigeants conjoints un suivi mondial de la situation dans le monde et la gestion de crise.

En plus d’un certain nombre de grandes salles de guerre et d’un complexe souterrain, l’établissement accueille un superordinateur ultra moderne, c’est ce que déclare Russia Today. Décrit comme « très robuste », le réseau informatique propose le cryptage des données et de nombreux sites de sauvegarde situés à travers le pays, ce permettra de garder le centre fonctionnel, même si son installation principale de Moscou est endommagée, soit par une attaque ennemie, soit par un sabotage.

En 2013, la Russie a signalé une attaque Stuxnet active sur une de ses centrales nucléaires. Stuxnet est un logiciel malveillant conçu par les États-Unis et Israël, et a été utilisé pour attaquer le programme nucléaire de l’Iran.

L’Occident a accusé la Russie d’avoir lancé des cybers attaques contre l’OTAN, les ministères de l’Union Européenne et Wall Street. En novembre, le Département de la Sécurité Nationale a accusé la Russie d’avoir inséré un Cheval de Troie malveillant dans les infrastructures essentielles des ordinateurs américains. La déclaration disait que le logiciel malveillant «  était sur le point de provoquer une catastrophe économique », a rapporté ABC News.

En 2001, le Pentagone avait déclaré que une cyber attaque sur les réseaux américains seraient considérés comme un acte de guerre. Les États-Unis considèreraient alors la Russie et la Chine comme des adversaires principaux.

Le président russe Vladimir Poutine a accusé les États-Unis de raviver la soi-disant guerre froide dans le sillage des développements en Ukraine. En octobre, Vladimir Poutine a déclaré que son pays allait résister à toute attaque en utilisant tous les moyens à sa disposition, y compris l’option nucléaire.

« Les États-Unis sont maintenant considérés à Moscou comme irrémédiablement déterminés à détruire la Russie, qui doit résister en renforçant et en réarmant ses forces militaires, en investissant dans l’indépendance de la technologique (le supposé remplacement de l’importation) et par la constitution d’une alliance mondiale anti-américaine », rapporte le mondialiste Jamestown Fondation.

Source : http://www.prisonplanet.com/russia-prepares-for-war.html

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International