Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 02:15

demandeurs-d-asile_853782

 

La crise et les restrictions budgétaires c’est pour les français mais surtout pas pour l’étranger qui a posé hier le pied sur le sol de notre pays. Lui il faut le choyer, le bichonner, le chouchouter, lui donner les fruits du labeur de l’autochtone. Rien n’est trop beau pour l’autre qui doit à terme remplacé l’indigène français qui est le mal. Il est franchouillard, il est beauf, il est raciste et antisémite, il est le nouveau diable du XXIème siècle. Il faut donc s’en débarrasser.

 

Nous apprenons un peu catimini, puisque ce genre de nouvelles ne doivent surtout pas être criés sur tous les toits et encore moins diffusés par les médias complices du pouvoir, que sur « le projet de loi de finances pour 2015 a été adopté en Conseil des ministres.
Le gouvernement a en outre remis au Parlement les annexes du PLF 2015. Ces documents budgétaires permettent d’avoir une vision plus précise des dépenses financées par l’Etat. »

« Ils permettent d’identifier les économies projetées mais aussi les postes de dépenses qui ne connaissent pas la crise

Et la politique d’immigration et d’asile est de celles-là ! Le budget prévoit de consacrer plus de 600 millions d’euros à la politique d’immigration et d’asile en 2015. Il s’agit naturellement des seules dépenses directement liées à l’immigration, hors toutes les dépenses induites comme l’aide médicale d’Etat par exemple. Un budget en hausse de 1,5 % par rapport à celui prévu en 2014, alors même qu’au total les dépenses de l’Etat diminuent.


Les dépenses les plus dynamiques sont liées à l’accueil des demandeurs d’asile

Car les flux de demandeurs sont croissants. En 10 ans, la capacité d’accueil dans les centres d’accueil pour demandeurs d’asile (les CADA) a quadruplé pour dépasser les 24 000 places.


Un chiffre à peine supérieur au nombre de places prévues en hébergement d’urgence pour les mêmes demandeurs d’asile. Ce mode d’hébergement, qui était en principe destiné aux SDF, est en effet désormais accaparé par les demandeurs d’asile. En 2015, les crédits dédiés à l’hébergement d’urgence pour l’asile augmentent carrément de 15 % ! »


Ces décisions sont totalement absurdes, depuis 30 ans chaque gouvernement sait qu’il faut arrêter l’immigration de gens non-assimilables, non-éduqués, sous-socialisés et sur-subventionnés. Pourtant nous continuons à les accueillir, pire nous augmentons les contingents. La haine du peuple de France est telle qu’il faut le remplacer au plus vite.


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2014/12/08/le-budget-relatif-a-limmigration-massive-et-la-demande-dasile-connait-pas-la-crise-600me/#VPMdvZlH6SuYKfx2.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration