Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 01:02

freres-musulmans1.jpgpas.jpeg

 

Le logo des Frères Musulmans, dont le président de l'UOIF qui fédère la mosquée de Bordeaux vient de rencontrer l'illustre représentant Mohamed Morsi lors d'un voyage en Egypte début janvier (lire)...

Vincent Feltesse, député PS de la deuxième circonscription de la Gironde, président de la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) depuis 2007 et ex secrétaire national du PS aux nouvelles technologies (2005-2008), est celui qui coordonna la campagne de François Hollande sur Internet.

Sud Ouest nous apprend aujourd'hui que :

"Le député, président de la CUB et archi-probable candidat du PS aux futures municipales, va en effet verser une partie de sa réserve parlementaire à l’association qui porte le projet, la Fédération des musulmans de Gironde. Cette réserve, une somme que chaque député est libre d’attribuer à des associations de sa circonscription, s’élève, pour l’année, à 130 000 euros : 50 000 euros issus de cette enveloppe iront au projet de centre cultuel et culturel musulman."

Feltesse s'est laissé complètement berné par le sulfureux Tareq Oubrou responsable de l'UOIF en Aquitaine,  il en fait même un argument de sa forfaiture :

 "il y a un gros travail, autour de l’imam Oubrou, sur l’articulation de l’islam et des valeurs républicaines, c’est une démarche à laquelle je suis sensible"

Or il a été révélé dans une enquête en 2010 intitulée Ces maires qui courtisent l'islamisme (éditions Tatamis) que ce dernier enseigne à ses fidèles de lire le coran "comme des salafistes", de rétablir le Califat transfrontalier et de faire de l'islam un parti politique car "L’islam comme le veut le Coran touche à tous les domaines de la vie. C’est un Etat, c’est un pays (...) La politique est une donnée, est une partie, est un élément de l’islam. Le Prophète était un chef d’Etat.(...) La politique des musulmans ce n'est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge" à bon entendeur...

L'imâm Oubrou n'a pu contester ces vérités lors de la sortie de l'enquête, car ces citations sont tout simplement tirées de ses conférences encore en ligne sur internet !

Sur 70 pages ont été décortiquées les références doctrinales hanbalites et fréristes de Tareq Oubrou. Le livre a été la meilleure vente politique de  Fnac.com à l'été 2012, les médias font tout pour camoufler ces révélations compromettantes tant pour l'UMP Alain Juppé qui soutient le projet que pour le PS aujourd'hui.

Les Bordelais s'interrogent, ainsi une lectrice de Sud Ouest se demande si l'intérêt général ne voudrait pas plutôt que la réserve parlementaire du socialiste aille plutôt aider à augmenter le nombre de places en crèches. Le député craint peut-être que cela ne bénéficie pas au peuple sur lequel il a choisi de parier son avenir politique...

Joachim Véliocas, directeur de l' Observatoire de l'islamisation, 11 avril 2013

Auteur de:

- L'islamisation de la France, éditions de Bouillon, 2006

- Ces maires qui courtisent l'islamisme, éditions tatamis, 2010

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions