Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 02:24

alge

 

 

« Le nombre de Français ayant un lien direct avec l’Algérie avoisine les sept millions », a déclaré le 3 février, Bernard Emié, l’ambassadeur de France en Algérie, en visite dans le wilaya de Tlemcen.

 

Lorsque l’on retire les œillères politiquement correctes, on devine que l’ambassadeur parle des Algériens présents en France, que ces derniers aient ou non la nationalité française.

Les zélateurs de l’idéologie dominante ne cessent de nous dire que le taux d’étrangers présents dans la société française est le même depuis un siècle.

 

Excepté quelques puceaux du réel et les cerveaux lessivés par la gauche, personne ne peut croire une affirmation aussi fantaisiste. Il suffit de prendre la ligne 13 à Paris, à partir de la station Guy Moquet pour s’en rendre compte. Nous invitons également les sceptiques à faire un petit tour à la station Gare du Nord, le soir. On y compte les « souchiens » sur les doigts d’une main.

Le grand remplacement n’est pas une théorie c’est une réalité, une évidence. A ces 7 millions d’Algériens, nous savons qu’il faut ajouter des millions de Suédois, d’Islandais, de Suisses, d’Autrichiens et de Bavarois, de Piémontais…

 

Il n’est pas exagéré d’estimer à près de 15 millions le nombre personnes non-culturellement françaises résidant sur notre territoire et qui forment ce que cette chère Houria Bouteldja appelle justement la « nation dans la nation ».

 

Bien entendu, on ne manquera pas de trouver des tartuffes pour nous opposer qu’un grand nombre d’étrangers dispose de la nationalité française. Mais soyons clair : qu’importe qu’un individu soit administrativement français s’il ne l’est pas culturellement.

 

Si demain la nationalité française était donnée à l’ensemble des étrangers vivant en France, le choc des cultures découlant de l’immigration de masse et du multiculturalisme ne disparaitrait pas pour autant. La contrecolonisation persisterait. Le « ressenti » migratoire ne bougerait pas d’une virgule.

 

Les prêches d’Aymeric Caron, d’Hervé Le Bras, de Claude Askolovitch, d’Edwy Plenel ou de Nicolas Domenach pourront nous casser les oreilles, mais elles ne reverseront pas la tendance : les Français souffrent de la défiguration de leur pays par l’immigration.

 

A l’heure actuelle, l’immigration de masse n’a pas produit le dixième de ses nuisances potentielles.

Désormais, il est impossible de se dire patriote français sans être partisan de la remigration des personnes non culturellement françaises. L’urgence ne permet plus les demi-mesures.

Lien : http://www.lexpressiondz.com/actualite/210070-7-millions-de-franco-algeriens.html


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/02/05/le-chiffre-choc-il-y-a-7-millions-dalgeriens-en-france/#iPBT2AvAjVlkxwll.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration