Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 02:30

Le Coran ferme toutes les portes du progrès

Le coran s’est chargé de fermer toutes les portes du progrès aux musulmans. Pour s’en sortir, les musulmans doivent cesser de prendre au sérieux le Coran, la charia, Mahomet, ses hadiths, sa sunna, sa sira et toute référence au religieux pour gérer leurs affaires terrestres.

 

En France, par respect pour la chrétienté, on ne dit pas que la laïcité est le résultat d’une lutte féroce entre le profane et le sacré, mais une entente entre les deux. Les ancêtres des Français se sont battus contre leur religion envahissante, incarné par le clergé. Ce combat n’était pas seulement un combat d’idées, mais un réel combat physique.

Quand les musulmans pendront le premier imam obscurantiste au lieu de l’écouter, je dirais qu’ils sont mûrs pour la démocratie. Pour le moment, ils n’arrivent même pas à condamner fermement un djihadiste terroriste. Au contraire, au fond d’eux-mêmes ils approuvent les djihadistes car ceux-ci appliquent la charia (la voie d’Allah). Charia entièrement inspirés du coran, des hadiths, de la sunna et de la sira, On y revient toujours.

Ataturk a essayé d’imposer la laïcité par la baïonnette à un peuple qui n’a jamais été mûr pour ça. La preuve est que la Turquie a aujourd’hui un gouvernement islamiste.

La laïcité en France (victoire contre le clergé qui servait de béquille au féodalisme) ne peut pas servir d’exemple. Les musulmans doivent refaire ce combat contre leurs ouléma et les idées islamiques en majorité rétrogrades et obscurantistes. Les sociétés musulmanes doivent enfanter de quelque chose qui ressemblerait à la loi 1905. Elles doivent la porter en gestation et en accoucher et non la ramener de France pour l’adopter. Pour en devenir enceintes, les sociétés musulmanes doivent « tromper » l’islam et « coucher » avec le 21e siècle. Sans trahir en partie ou totalement l’islam, les musulmans n’évolueront pas vers la démocratie.

Quant à la résistance de l’islam à toute réforme, elle est inscrite dans ses textes fondateurs. Le Coran contient les anticorps qui défendent l’islam contre toute réforme, contre tout changement positif, contre toute idée née ailleurs qu’en terre d’islam (c’est-à-dire en Arabie).

Les puissances coloniales ont colonisé l’espace physique et privé les personnes de leur liberté et de leurs biens, mais elles n’ont pas colonisé les idées et n’ont pas détruit la capacité des gens à s’adapter à leur temps une fois libérés. L’islam existe depuis un millénaire et demi et les musulmans sont volontairement restés cloués à cette date mythique du « dhouhour el islam ». Leur mental n’a pas évolué d’un poil car ils rêvent d’imiter Mahomet dans ses moindre gestes, ses moindres paroles et surtout dans ses moindres déviations. Les musulmans se chargent de donner une piètre image d’eux-mêmes. S’ils veulent évoluer, ils n’ont pas besoins des encouragements des autres.

Depuis l’indépendance algérienne, on assiste à une islamisation galopante de la société dans le sens rigoriste plutôt que dans le sens de la démocratie et de la libéralisation de la vie sociale. La société devient de plus en plus rigide et le pouvoir suit la vox-populi par souci de garder un peu de représentativité, donc de légitimité. Il y aura de plus en plus d’islam dans la société algérienne, donc de plus en plus de rigorisme, donc de plus en plus de charia.

 

Une vidéo qui montre bien ce que souhaitent réellement les musulmans :

 

On ne peut pas dire que l’Algérie montre des signes d’évolution des mentalités, ni des signes de libéralisation de la société. Le pays s’enfonce dans l’islamisme primitif. Ce constat est pareil dans tout le monde musulman.

Les musulmans reculent et se font de plus en plus intégristes, quelle que soit leur « race », leur couleur de peau, leur identité culturelle, leur couleur de cheveux ou leur nationalité, ce tableau reste identique sur tous les continents : il y a une course effrénée vers le radicalisme islamique. Le monde musulman est en pleine reconstruction dans le sens de sa version ancienne, c’est-à-dire un empire califal. C’est la civilisation que les textes fondamentaux islamiques permettent de construire, pas une autre. Ce n’est qu’en ignorant ces textes que les musulmans pourraient construire autre chose de plus moderne (pas forcément occidental).

Arilès

source

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions