Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 01:45

La nouvelle étude du Centre de la Cybercriminalité de Microsoft, intitulée « The Link Between Pirated Software and Cyber Security Breaches » permet d’avoir un ordre d’idée du coût de la sécurité pour les entreprises dans le monde ; un coût qui est estimé à 491 milliards de dollars.

Dans le détail, 127 milliards de dollars par an sont dépensés pour l’identification et la réparation des failles de sécurité ainsi que pour la récupération des données volées ou endommagées. Et si l’Europe s’en sort plutôt bien (31 milliards de dollars), l’Amérique du Nord est plus touchée (43 milliards de dollars). Mais c’est en Asie où ce coût est gigantesque : 118 milliards de dollars qui s’expliquent par le fait que l’Asie concentre, selon Microsoft, 60% des ordinateurs d’entreprise infectés.

 

Mais ce qui coûte le plus aux entreprises c’est la fuite de données. Microsoft estime à 364 milliards de dollars le coût de ces fuites dans l’optique où un programme infecté sur 1000 entraîne réellement une fuite. Potentiellement, donc, le coût de ces fuites de données pourrait être extrêmement plus important et atteindre... 364 000 milliards de dollars dans le cas où chaque programme infecté réussissait à voler des données (un scénario heureusement hautement improbable). Nul n'est à l'abri du piratage : Yahoo subit réguliérement des attaques heureusement déjouées par ses équipes d'intervention.

 

Là aussi, c’est en Asie que les fuites de données coûtent le plus cher : 170 milliards de dollars. En Europe, elles ne coûteraient « que » 41 milliards de dollars et en Amérique du Nord 75 milliards de dollars. Sans surprise, c’est la cybercriminalité qui est responsable de la grande majorité des pertes des entreprises suite au vol de données : ces attaques représentent 64% des 491 milliards de dollars, soit 315 milliards de dollars, selon Microsoft. Les pirates, quand ils sont arrêtés, sont lourdement sanctionnés. En novembre dernier encore, un pirate de 28 ans a été jugé et condamnés à dix ans de prison aux Etats-Unis.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers