Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 03:04

image: http://lagauchematuer.fr/wp-content/uploads/2015/02/Postes-budg%C3%A9taires-%C3%89tat-2014.png

Postes-budgétaires-État-2014

 

Notre cher gouvernement sommé par les instances dirigeantes de Bruxelles cherche désespérément les 4 MD€ qui lui manque afin de boucler le budget national de 2014. Alors il regarde du côté des impôts s’il ne peut augmenter de quelques points certaines taxes, il regarde chez ceux qu’il appelle les « patrons voyous », comme si être chef d’entreprise était synonyme de banditisme, s’il n’y avait pas quelques euros à trouver dans la fraude. Le gouvernement veut vider les poches de ceux qui ont encore assez de liquidité pour payer. Donc il voit s’il peut tirer ces 4 milliards dans les assurances-vie des français.

 

Pire François Hollande vide les caisses à coup de milliards de l’armée, des forces de l’ordre, des services de renseignement. La mauvaise gestion des finances publiques de nos gouvernants empêchent notre pays de se défendre contre tous ces ennemis intérieurs.


Nos agents de nos services de renseignement n’ont-ils pas déclaré dans les émissions d’investigations successives qu’ils n’avaient pas les moyens financiers de suivre les frères Koauchi ? Les crédits manquent pour protéger les concitoyens, ils n’ont d’ailleurs pas été rajoutés à la suite des attentats meurtriers qu’a connu notre pays.

 

Pourtant l’argent visiblement existe puisque nous avons les budgets pour payer 

les RSA,

Aide à la mobilité pour la reprise d’emploi,

Aide différentielle de reclassement,

Aide financière pour la fourniture de l’électricité,

Aide financière pour la fourniture du gaz,

Allocation de garde d’enfant à domicile,

Allocations mères isolées,

Allocation de logement à caractère familial (ALF),

Allocation de logement à caractère social (ALS),

Allocation de rentrée scolaire,

Allocation de soutien familial,

Allocation journalière de présence parentale,

Allocation personnalisée à l’autonomie (APA),

Complément familial,

Coupon sport, Fourniture de l’eau,

Prime de retour à l’emploi etc. etc. etc.


Cela représente 650 milliard d’€ par an et 32% du PIB, nos voisins qui sont des pays démocrates n’en consacre que 22%. Si nous faisions comme eux nous économiserions 200 milliards d’€.

 

De plus il est illogique que nombres d’étrangers en situation irrégulières puissent bénéficier de la solidarité nationales alors que ceux-ci ne cotisent en rien. Cette réflexion en va de même pour les étrangers possédant des cartes de séjour qui ne doivent pas bénéficier par exemple d’allocations familiales, à ne pas confondre bien entendu avec les prestations payés par les cotisations sociales. La préférence nationale doit être de rigueur comme cela se fait partout ailleurs.

 

Enfin la gratuité complète dans le domaine de la santé comme c’est le cas pour les bénéficiaires de la CMU ainsi que pour la sécurité sociale des illégaux sont un non-sens. Et vont à l’encontre des fondements la Sécurité sociale créer par le gouvernement provisoire.

 

François Hollande doit comprendre que tant qu’il ne touchera pas au social il ne pourra faire baisser la dette publique de la France, seulement le courage lui manque. On peut le comprendre il est difficile de se mettre à dos l’ensemble de son électorat. Seulement il en va de la survie de notre pays, et celui-ci vaut un peu plus que quelques calculs politiciens.

 


En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/02/02/le-gouvernement-vide-les-caisses-de-larmee-et-de-la-police-pour-les-consacrer-aux-allocations/#CDRhxBsp60ETi5y2.99

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique