Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 01:11

Qutb.jpg

Son nom n'était connu que des spécialistes avant la médiatisation des Frères Musulmans subséquente aux révolutions arabes (voir cet excellent documentaire). Sayyed Qutb (1906-1966) nommé dès 1951 responsable de la Section de propagande (dawa') des Frères Musulmans, membre du Bureau de l'orientation (irshâd) puis membre du Comité exécutif de la confrérie auprès du Guide suprême de l'époque al-Hudaybi (guide de 1951 à 1973). Dès 1954 il dirige La Revue des Frères Musulmans, l'hebdomadaire officiel de la confrérie, ce pendant dix ans entrecoupés de périodes d'interdiction de publication par le régime de Nasser.

En 1953 il représente les Frères au Congrès général islamique de Jérusalem aux côtés d'un certain Said Ramadan, père chéri de Tariq et Hani...

  Ses ouvrages sont disponibles dans les plus grandes librairies musulmanes de Paris, alignées rue Jean-Pierre Timbaud (voir). On orientera vers les biographies qui lui sont consacrées ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur les détails de la vie de celui qui fut pendu par Nasser en 1966, lui consacrant son statut impérissable de martyr (shahîd), en faisant un mythe chez les islamistes.

Le Monde, dans son édition du 21/08, souligne que le nouveau Guide suprême Mahmoud Ezzat, nommé suite à l'embastillement de Mohamed Badie, est un fervent dévot de la pensée de Qutb. 

L'ouvrage phare de la pensée de Qutb -sacralisant l'ultra violence au nom d'Allah- s'intitule "A l'ombre du coran" (Fî zilâl al-qur'ân). Il est largement diffusé en France, étant donné que la branche informelle des Frères Musulmans dans l'hexagone, l'UOIF, s'est vue livrer les clés des plus grandes mosquées françaises grâce à la reconnaissance de Nicolas Sarkozy en tant qu'interlocuteur au sein du CFCM ("l'islam plus épicé a toute sa place à la table de la république" affirma Sarkozy à l'Académie des sciences morales et politiques en 2005) puis aux aides matérielles des maires UMP et PS (voir notre dossier).

Les Grandes mosquées de Nantes, Mulhouse, Lille, Poitiers, Caen-Hérouville, et bientôt Bordeaux à cause de l'islamophilie de Juppé, parmi 400 salles de prières plus modestes, font partie de cette fédération. L'UOIF fait venir les chefs de la confrérie islamiste en stars à ses congrès depuis vingt ans, et son président Ahmed Jaballah est allé visiter Mohamed Morsi en Egypte le 3 janvier dernier (source agence QNA).

Il est nécessaire de citer longuement Sayyed Qutb afin de mettre en évidence la nature violente, totalitaire, expansionniste, exclusiviste et frontalement anti-chrétienne de la pensée des Frères Musulmans (ikwans) qui se répand jusque dans les librairies islamiques de Paris . Voilà deux extraits tirés du livre "A l'ombre du Coran" : 

 

Lire la suite

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions