Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 01:36

Le-Mississippi-pret-a-accueillir-les-Francais-surtaxes.jpgL’ancien gouverneur du Mississippi s’est dit prêt mercredi à dérouler le «tapis rouge» aux gros contribuables français voulant éviter l’augmentation des impôts promise par François Hollande.

Haley Barbour, ancien gouverneur du Mississippi, État le plus pauvre d’Amérique, rêve d’accueillir de riches français écœurés par les hausses d’impôts. La décision de François Hollande de taxer jusqu’à 75% les revenus supérieurs à un million d’euros lui donne une idée. «Je me demande si nous, les Barbour, ne devrions pas lancer une affaire dont l’objectif serait d’attirer dans le Mississippi les Français riches, et les entreprises françaises qui réussissent» déclare-t-il dans un entretien accordé au magazine Foreign Policy. Cet ancien président du Parti républicain, redevenu «lobbyiste» aujourd’hui, est connu pour son hostilité à toute hausse d’impôts. Il prône avant tout une réduction des dépenses publiques et une déréglementation de l’économie. Mais il est également fier de ses ancêtres français. [...]

Le Figaro

La France "taxe tout ce qui bouge"
Dans une tribune publiée par le magazine 'Foreign Policy', Haley Barbour ne se prive pas de critiquer le projet de François Hollande, estimant que si cette taxe a été annoncée comme une manière de réduire le déficit de la France, il s'agit en réalité d'un "symbole", censé donner au chef de l'Etat une "couverture politique". A ses yeux, le gouvernement français n'est pas loin de vouloir "taxer tout ce qui bouge"...

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie