Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 01:58
La visite de Vladimir Poutine en Inde. Crédit : kremlin.ru

La visite de Vladimir Poutine en Inde. Crédit : kremlin.ru

La visite de Vladimir Poutine en Inde, le 11 décembre, s’inscrit dans la continuité du virage oriental amorcé par la Russie : Moscou non seulement renforce les liens avec ses vieux amis, mais entreprend également l’établissement d’un nouvel ordre mondial. La Russie et l’Inde, déjà partenaires au sein des BRICS, le seront de nouveau dans le cadre de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), l’an prochain. Le triangle Moscou-Pékin-Delhi est désormais un élément de géopolitique mondiale à ne pas négliger.

 Les accords conclus lors de cette visite – qui concernent des projets militaro-industriels, la construction d’une série de centrales nucléaires et des livraisons de gaz russe – consolideront bien entendu les relations entre les deux pays.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a une nouvelle fois qualifié la Russie d’ami très proche et de partenaire stratégique privilégié. Dans une déclaration commune intitulée « Plan de renforcement du partenariat russo-indien pour la prochaine décennie », 

Si les relations entre la Russie et l’Inde sont stables depuis plus de 50 ans, cette rencontre au sommet était cruciale, sachant que la passation de pouvoir qui a eu lieu à Delhi il y a six mois a alimenté de nombreuses spéculations quant à l’avenir de ces rapports.

Ces suppositions relèvent moins de l’invention pure que d’une lecture intentionnellement déformée des faits, visant à prouver que, dans le conflit avec l’Occident, la Russie ne peut pas compter sur le renforcement de ses relations avec l’Est. Selon cette interprétation, les habiles Chinois et Indiens auraient l’intention de profiter de la situation pour obtenir de Moscou toutes sortes de concessions et, premièrement, une réduction des prix des ressources énergétiques.

Pourtant, tous les gestes du nouveau Premier ministre Modi affirment le contraire : l’Inde souhaite bien se rapprocher davantage de la Russie, et ce autant en renforçant les relations bilatérales qu’en intensifiant les actions communes sur la scène internationale. 

Qui plus est, pendant une grande partie des treize années où il a été ministre en chef de l’État indien du Gujarat, Modi se trouvait sous le coup de sanctions américaines (appliquées pour « ne pas avoir aidé les musulmans » lors d’affrontements interreligieux ayant secoué l’État). Et il s’est rendu en Russie à plusieurs reprises.

 

vu sur : http://www.lecourrierderussie.com/2014/12/nationalisme-indien-russie/?utm_source=Le%20Courrier%20de%20Russie%20-%20Newsletter&utm_campaign=63c1d87c89-Newsletter12_17_2014&utm_medium=email&utm_term=0_76a16a0a15-63c1d87c89-167605677

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International