Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 00:12

Michel Garroté, réd en chef –- Or donc, le Premier ministre islamiste turc Erdogan s’attire des critiques de la part du secrétaire général de l’ONU, des Etats-Unis et d’Israël, car il allègue que le sionisme serait, selon lui, un « crime contre l’humanité ».

« Comme c’est le cas pour le sionisme, l’antisémitisme et le fascisme, il devient maintenant inévitable de considérer l’islamophobie comme un crime contre l’Humanité », ajoute, en outre, Erdogan, devant un Forum organisé par l’Organisation des Nations Unies, Forum pour, soi-disant, promouvoir le pseudo-dialogue entre les religions.

Autrement dit, selon Erdogan, sont assimilables à des crimes contre l’humanité et à de grands criminels génocidaires : Theodor Herzel ; Ben Gourion ; Shimon Peres ; l’Exodus ; le foyer juif ; les kibboutz ; l’Alyah ; le Kotel ; les Prophètes d’Israël ; le Roi et psalmiste David ; les juifs israéliens qui refusent de se faire anéantir par leurs voisins musulmans ; l’histoire juive ; le peuple juif ; et tout le judaïsme.

L’islamiste Erdogan a démontré à maintes reprises qu’il est foncièrement christianophobe et judéophobe. Erdogan a déclaré à de nombreuses occasions que les turcs musulmans résidant au sein de l’Union Européenne ne doivent pas s’assimiler. Ils doivent donc se comporter en colons arrogants.

Erdogan finance les terroristes du Hamas et les flottilles islamistes. Erdogan reste un négationniste fervent à propos du génocide arménien qu’il refuse, encore et toujours, de reconnaître. Erdogan fait emprisonner ou assassiner les citoyens turcs laïcs qui ne partagent pas sa vison islamiste de la Turquie et du monde.

Un porte-parole du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon rejette les toutes récentes allégations, du chef du gouvernement islamiste turc, sur le sionisme. Le secrétaire général Ban Ki-moon juge « maladroit » que des commentaires aussi blessants et qui suscitent des divisions soient prononcés à une réunion qui a précisément pour thème le « leadership responsable ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’étonne, lui aussi, de ces allégations. « C’est une déclaration sombre et mensongère d’un genre qu’on pensait révolu dans ce monde », déclare Netanyahu.

La Maison blanche dénonce également les propos d’Erdogan, quelques heures avant la visite ce vendredi du secrétaire d’Etat américain John Kerry à Ankara, où il est sensé « s’entretenir » avec le Premier ministre islamiste turc.

« Nous rejetons l’assimilation par le Premier ministre Erdogan du sionisme à un crime contre l’Humanité, qui est offensante et fausse », déclare, de son côté Tommy Vietor, porte-parole du Conseil de Sécurité de l’ONU.

En 2009, Erdogan a traité le prix Nobel de la Paix Shimon Peres de tueur. En 2010, Erdogan a accusé Israël de terrorisme d’Etat. En 2011, il a considéré l’Etat hébreu comme une « menace pour la région » du fait qu’il dispose de la bombe atomique. Dans des câbles diplomatiques rendus publics en 2010 par Wikileaks, des diplomates américains ont imputé la dégradation des relations turco-israéliennes à la haine d’Erdogan envers Israël. « Erdogan hait tout simplement Israël », écrivaient les diplomates américains.

Il hait – aussi – tous les Juifs et tous les Chrétiens.

 


Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions