Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 02:50

Le parquet fédéral semble tomber des nues : Sharia4Belgium veut bel et bien renverser le gouvernement belge



20/04/2013 
BRUXELLES (NOVOpress) –
 Après plus d’un an d’enquête, les choses semblent claires pour le parquet fédéral belge au sujet de Sharia4Belgium. « Nous avons suffisamment d’indications pour déclarer que les membres de Sharia4Belgium participent aux activités d’un mouvement terroriste, et ce mouvement terroriste est Sharia4Belgium », précise Paul Vantigchelt, porte-parole du parquet anversois, qui précise toutefois que la qualification définitive du groupe revient au juge.

 

L’enquête judiciaire avait débuté en février 2012. « Le but était de déterminer si le mouvement Sharia4Belgium était ou non un mouvement terroriste et si les personnes qui en font partie participent ou non aux activités du groupe ou si elles ont un rôle dirigeant dans l’organisation », a expliqué Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral.

« L’instruction met en lumière des éléments permettant de penser que le cadre de référence idéologique et militant de Sharia4Belgium est le salafisme djihadiste. Le salafisme djihadiste en est la branche la plus fondamentaliste, qui prône la violence pour atteindre ses objectifs », explique le parquet fédéral, avant de préciser que l’instruction semble démontrer la volonté chez Sharia4Belgium de nuire à l’Etat belge.

Une organisation internationale pour renverser les démocraties
« Sharia4Belgium s’est fixé pour objectif, dès sa création, d’une part de renverser les régimes démocratiques existants au départ de l’idéologie du salafisme djihadiste et de les remplacer par un État islamiste (califat) appliquant la sharia et, d’autre part, de rechercher la suprématie mondiale de l’islam », poursuit le procureur du parquet fédéral.

« L’instruction démontre également que Sharia4Belgium ferait partie d’un mouvement djihadiste international plus large », indique le parquet fédéral avant de citer quelques exemples des activités de Sharia4Belgium sur le territoire belge. « Cela va du recrutement à la dispense d’entraînements poussés, de l’organisation d’actions violentes en Belgique et de la participation active à la lutte armée à l’étranger ».

Quatre des six personnes interpellées placées sous mandat d’arrêt
Quatre des six personnes qui ont été interpellées mardi, lors d’une vaste opération du parquet fédéral visant Sharia4Belgium, ont été placées sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction d’Anvers. Les deux autres individus ont été relâchés. Les quatre suspects arrêtés auraient dû comparaître ce vendredi 19 avril en chambre du conseil, mais l’audience a été reportée au 24 avril.

L’une des personnes arrêtées est Fouad Belkacem, l’ancien porte-parole de Sharia4Belgium. Quant aux identités des trois autres individus, le parquet fédéral n’a pas souhaité faire de commentaire. Ce dernier, par un message publié sur Internet en mai 2012, avait interpellé François hollande pour lui signifier : « Si tu veux vivre en paix, je t’appelle à devenir musulman ».

Un bruxellois converti de 39 ans à la tête du « recrutement »
Jean-Denis Louis, c’est son nom (sic), tient à réfuter les accusations en apportant son explication sur ces départs vers la zone de combat. « Si je témoigne, c’est pour éclaircir la situation et qu’on me mette en prison pour ce que je vous dit mais qu’on arrête d’inventer que je suis un recruteur puisque ce n’est pas moi qui envoie ces jeunes en Syrie, c’est Dieu. Et même si je vais en prison, avec ou sans moi, Dieu continuera à recruter. Quand on ne sais pas s’attaquer au tout-puissant, on s’attaque à ses représentants. Je suis prêt à mourir pour mes convictions car si je ne prêche pas, je risque d’aller en enfer », poursuit le Belge de souche, converti à l’islam depuis huit ans.

Et celui qui aime être surnommé « le soumis » va même jusqu’à expliquer ces départs en Syrie par ce qu’il qualifie d’une «vérité cachée par la majorité des imams pour ne pas offenser les mécréants».

Le parquet semble enfin se rendre compte du risque encouru à laisser de tels groupuscules agir librement sur le territoire belge, malgré le nom on ne peut plus explicite de l’organisation. Du « Candide » de Voltaire à l’ « Idiot » de Dostoïevski, il n’y a qu’un pas finalement.

Crédit photo : DR

[cc] Novopress.info, 2013. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions