Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 01:06

La gauche toute-puissante ne se sent plus, et laisse transparaître à tous les germes de totalitarisme qui les pousse. Voilà qu’elle appelle à supprimer les remises d’impôts – le comble pour des gens sur-subventionnés ! – aux associations qui ne leur plaît pas.

Mais plus que sur ces petites ou grande magouilles, c’est un système qui repose sur la médiocrité. 

 

« Il m’arrive de rencontrer, probablement par masochisme, des directeurs d’établissement public, des patrons de musée, des responsables de diverses associations pour la jeunesse ou l’insertion, des têtes de gondole du cinéma ou des élus aux mandats multiples.

Tous ces gens ont en commun de vivre de l’argent public, de l’argent des pauvres. Aucun, parmi eux, ne s’en tourmente la conscience. Dépenser allègrement les deniers des paysans pour organiser tel ou tel vernissage inutile, où vient pérorer toujours le même aréopage d’arrivistes arrivés, leur paraît être le cours normal des choses.

Dans ce genre d’événement où l’on croise Pierre Bergé ou Jean-Michel Ribes, Christophe Girard ou Nicolas Demorand, Valérie Trierweiler et tous les Inrockuptibles réunis, c’est la gauche Nouvel Obs dans ce qu’elle a de plus semblable aux anciennes élites de la RDA, vautrée sur les banquettes du Lutetia, c’est-à-dire sur les ruines confortables et fumantes d’une France qui s’est déjà effondrée.

Elle n’est qu’un symptôme, celui d’une dérive historique, d’un naufrage administratif. « Le poisson pourrit toujours par la tête », disait Mao. »

Charles Consigny, le 8 mars 2013 Le Point

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société