Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 02:30

Rudy Giuliani, le républicain qui était maire de New York lors des attentats du 11-Septembre, a estimé mercredi que le «politiquement correct» avait pu empêcher la police fédérale de détecter Tamerlan Tsarnaev en tant que «terroriste islamiste» avant le double attentat de Boston.

Rappelant que les autorités russes avaient averti le FBI sur un voyage suspect de Tamerlan en Russie, le républicain a estimé qu’«il était évident qu’il n’y allait pas pour écouter une symphonie à Moscou».

«Nous aurions eu une plus grande chance de déjouer Ford Hood et éventuellement, les attentats de Boston, si les bureaucraties avaient été moins réticentes à identifier les futurs tueurs comme de potentiels terroristes islamistes extrémistes», a affirmé Rudy Giuliani lors d’une audition à la Chambre des représentants.

Cette audition était consacrée à l’attentat du marathon de Boston, qui a fait trois morts et 264 blessés le 15 avril. Les auteurs présumés sont Tamerlan Tsarnaev, tué le 18 avril, et son petit frère Dzhokhar, qui doit comparaître mercredi pour la première fois devant la justice.

Fort Hood est la base militaire du Texas où l’ex-psychiatre de l’armée Nidal Malik Hasan a tué 13 personnes en novembre 2009. Son procès a commencé mardi.

«Le message qui vient d’en haut est qu’il est inapproprié de désigner quelqu’un comme un ‘extrémiste islamiste’, quelles que soient les preuves», a-t-il insisté. «S’il existe une réticence à utiliser le terme d’acte djihadiste, le résultat, jour après jour, est que la bureaucratie finit par être paralysée par une peur plus grande d’appeler une personne un terroriste islamiste extrémiste». […]

La Presse.ca

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société