Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 02:01

boulevard-voltaire-louis-xvi

Il y a peut être deux manières de lire et interpréter l’affaire Florange-Mittal.

La plus classique consiste à prévoir un fort affaiblissement de la majorité hollandienne du côté de sa gauche, l’effondrement de son image chez les ouvriers, et souligner la « trahison »d’un social-démocrate selon le vocabulaire communiste.

Je pense cette analyse erronée, n’en déplaise à la subite passion des médias propres sur eux pour l’ouvrier en colère qui parle tellement juste, tellement cru, tellement dans la vie et l’émotion j’veux dire…

En fait, le refus de fait de Jean-Marc Ayrault d’aider au maintien d’une production d’acier à Florange, l’accord qu’il a signé avec Mittal, son refus d’une séquence nostalgie-nationalisation, tout cela est un signe fort envoyé aux couches moyennes qui n’ont rien à battre des restes d’un prolétariat (sauf à la marge, pour se faire plaisir, un rhum-soda à la main) qui éructe dans les « 20 heures ».

Jean-Marc Ayrault a clairement choisi la stratégie préconisée par le think-tanksocialiste Terra Nova : laisser les ouvriers à la droite et à l’extrême droite et construire une politique conforme aux seuls intérêts des couches moyennes et de la bourgeoisie possédante réformiste.

Contrairement aux apparences (tonalité de la presse, sondages), ce choix stratégique est cohérent et sans doute porteur pour François Hollande.

Le choix qui consiste à laisser les ouvriers en colère à la coalition de fait Copé-Bleu Marine sera-t-il efficace électoralement à défaut d’être moralement correct ?

On verra plus tard.

Michel Cardoze, le 17 décembre 2012

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie