Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 00:12

Le Maroc est le pays africain qui rassemble le plus de nationalités du continent présentes sur son territoire. Ce Maroc qui accueille dans ses facultés et ses écoles, chaque année, davantage d’étudiants africains.

Cependant, vivent-ils bien chez nous ? Sont-ils traités normalement ? Pas tout à fait. Car il ne faut pas se le cacher, ils subissent, même s’ils ne s’en plaignent pas forcément, le racisme ordinaire. Le racisme ordinaire c’est le chauffeur de taxi qui refuse de faire monter des « bambala », comme il les appelle, dans sa vieille 205 rouillée. Le racisme ordinaire c’est la méfiance, voir carrément le refus des propriétaires de leur louer un appartement, « parce que, vous comprenez, vous louez à un, ils vivent à 50 dedans »…

Le racisme ordinaire, ce sont les agressions dont sont victimes les étudiants noirs à Rabat,lorsqu’ils vont récupérer leur bourse en début de mois. Le racisme ordinaire, c’est quand dans les publicités à la télé, le noir ne peut que prendre le rôle du serviteur ou de la femme de ménage. Le racisme ordinaire, c’est le dragueur du dimanche qui insulte la femme noire qui lui fait l’affront de le snober dans la rue. Un racisme, qui, suprême cynisme, se starifie. Un noir marocain vaudrait plus qu’un noir musulman, qui vaudrait lui-même plus qu’un noir chrétien.

« Je me demande si c’est pas le nombre… »

 

Site de la radio marocaine Luxeradio

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration