Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 03:15

Maroc-Subsahariens.jpgPays de transit vers l’Europe, le Maroc est progressivement devenu un pays d’immigration du fait du resserrement des politiques migratoires de l’UE. Provenant du Cameroun, du Mali, du sénégal, de la RDC et d’autres pays, ils vivotent de petits travaux. Certains finissent dans la mendicité ou des réseaux de prostitution.

Nombre de Marocains ne sont pas tendres avec ces migrants irréguliers qui commencent à investir l’espace urbain. Ces «ôazza» (nègres), ces «kouhals» (noirs), ces «doukhalae» (envahisseurs), «doivent rentrer chez eux, le Maroc a assez de problèmes pour avoir en plus ces étrangers à charge», entend-on dire ici et là.

Lire l’article

 



Comment des milliers de clandestins atteignent-ils le Maroc ?

Le nombre des sans-papiers ne seraient pas plus de 10 000, selon une récente étude sur la migration irrégulière subsaharienne au Maroc, fruit d’un travail conjoint entre le Conseil de la communauté marocaine de l’étranger (CCME), l’Institut de recherche sur les politiques publiques (IPPR, institut britannique) et l’Union Européenne. Un chiffre «dérisoire» comparé aux 32 millions d’habitants que compte le pays, indique cette étude (dont les résultats finaux seront révélés en décembre prochain). 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration