Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 02:00

Oui, 20 mois pour en arriver là :

  • 20 mois pour se convaincre que trop d’impôts tue l’impôt,
  • 20 mois pour découvrir que seules les entreprises peuvent créer de vrais emplois,
  • 20 mois pour passer le l’économie de la demande à celle de l’offre,
  • 20 mois pour le demi-tour spectaculaire de Hollande :
    1. Je supprimer la TVA anti-délocalisation de Nicolas Sarkozy qui réduisait les cotisations « famille » des entreprises et pénalisait les produits importés,
    2. J’accable les ménages et les entreprises d’impôts et de taxes,
    3. Je mets en place l’usine à gaz du  CICE pour réduire les charges des entreprises,
    4. Finalement, je rétablis l’augmentation de la TVA mais sans baisser les charges salariales. Pire, j’augmente les taux réduits de TVA, ce qui n’a aucun effet sur les produits importés et ce qui pénalise les emplois à domicile,
    5. pour finalement sortir de mon chapeau le pacte de responsabilité pour supprimer les charges « famille » des entreprises .

Où est la cohérence de cette politique ? Où est le cap ?

La presse salue le pacte de responsabilité sans pour autant pointer le temps perdu : les 20 mois d’errements économiques guidés par la seule idéologie désuète du parti socialiste, pour finalement remettre ses pas dans ceux de Nicolas Sarkozy.

En 2013,
260 000 chômeurs de plus,
63 100 défaillances d’entreprise !

Doit-on passer ces chiffres par pertes et profits ?

Le diagnostic avait déjà été fait, dès novembre 2012, dans le rapport Gallois qui préconisait « un choc de compétitivité« .

La seule mesure qui a été dans ce sens fut le CICE mais noyé dans une mer de nouveaux impôts.

Sur le principe, personne ne peut être contre la baisse des charges des entreprises promises par le pacte de responsabilité, sauf bien sûr les irréductibles de l’aile gauche du PS et du Front de gauche ! Mais il faudra être vigilant sur le contenu exact de cette mesure.

Je peux me tromper, mais cela ressemble fort à une ruse politique.

J’en veux pour preuve, l’annonce par Hollande de l’engagement de la responsabilité du gouvernement sur cette mesure ! Il est très bizarre, qu’avant même le commencement des concertations sur cette mesure, la stratégie parlementaire du gouvernement soit déjà fixée ! C’est même louche !

La gauche de la gauche, à 3 mois des élections municipales, ne pourra se permettre de s’opposer au gouvernement, encore moins prendre le risque de le faire tomber.

Elle va donc avaler l’énorme couleuvre que constitue pour elle ce virage à droite de Hollande.

La droite, quant à elle, est mise en difficulté dès lors que la politique de Hollande se rapproche de celle qu’elle préconise.

La seule position à adopter est d’approuver le principe de la mesure tout en restant vigilant sur son application.

Dommage que l’habileté de Hollande ne soit que politique et qu’elle ne se mette pas aux services de la résolution des problèmes de la France !

Mais ce virage à droite n’est même pas assumé par le pouvoir. Il prétend seulement accélérer !

J’entendais cette semaine Vincent Peillon se contorsionner pour expliquer que passer de la demande à l’offre ne constitue pas du tout un virage à droite !!!

S’il le dit …

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie