Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 01:35

nihilisme

L'islamisme et le socialisme sont deux idéologiques collectivistes, holistes et donc, par là, à tendance totalitaire. Je relève un excellent article de Gérard Gelé dans cet hebdomadaire ami des 4 Vérités, où il montre à quel point les communistes qui dédouanaient le communisme des crimes atroces qu’ont pu commettre les communistes sont du même genre que les musulmans qui dédouannent l’islam des crimes atroces que peuvent commettrent les islamistes.

Le parallèle est exact, et d’ailleurs ceux qui aujourd’hui tendent la main à l’islam font la même erreur que ceux qui tendaient la main aux communistes. De même pour ceux qui pensent que le « progrès » de nos socialistes (parité obligatoire, homophilie, laïcisme, etc.)  est la meilleure réponse à aporter à l’islamisation: ils se trompent encore plus lourdement. Car je vais aller plus loin que Gérard Gelé : il y a de nombreux parallèles entre l'islamisme et le socialisme.

Dans un livre génial (Le phénomène socialiste, Seuil, 1977), mais, comme par hasard, introuvable, le mathématicien russe Igor Chafarévitch montre à quel point le socialisme relève d’une bien vieille hérésie : le chiliasme, à savoir la croyance en l’avènement du Royaume de Dieu sur terre. Il appelle cela le socialisme chiliastique.

Dans le socialisme, l’avènement du monde parfait sur terre passe par la destruction de ce qu’il y a déjà : le monde réactionnaire, bourgeois, traditionnel ; la destruction des dominants, des structures familliales et de la loi naturelle.

Dans l’islamisme, le royaume de Dieu sur terre passe par le canon de leur Kalaschnikov ou la lame de leur poignard. C’est la même rhétorique, sauf que les réactionnaires sont les non-musulmans (les "dominants" restant les mêmes : les "Américano-sionisto-européens").

Dans le socialisme, on veut mettre en place un monde égalitaire, collectiviste, nivelé, où les enfants sont éduqués de façon identique, à la même et unique source (l'éducation nationale Étatique), et où l'arsenal législatif (toujours en inflation) réglemente la vie privée des individus.

Dans l’islamisme, on retrouve les mêmes caractéristiques : un monde où tout le monde est musulman, tout le monde est habillé pareil, où tout le monde écoute et obéit avec attention à la même structure étatique, où tout les enfants apprennent la même catéchèse et où la loi (Charia) réglemente jusqu'aux moindres détails de la vie quotidienne de ceux qui y sont soumis.

Au fond, dans le socialisme et l’islamisme, il n’y a qu’une différence de degrés ; quoique l’un s’appuit sur terre et l’autre sur le ciel, ils ont un ennemi commun et un même but ; et dans le « grand soir » de l’internationale socialiste il y a bien quelque chose qui correspond à la réalisation pleine et effective du Califat par les soldats d’Allah.

Vous allez me dire que j’y vais un peu fort. Mais quand on écoute la dialectique perverse de nos ennemis, qui affirment sans froncer les sourcils que par les croisades, l’Inquisition ou je ne sais quoi encore, les chrétiens ont autant massacré que les islamistes aujourd’hui, au moyen de détours monstrueux et d’une instrumentalisation perverse de l’histoire, on ne peut qu'halluciner !

Fourbes et menteurs, car les djihadistes n’appliquent pas la règle de saint Benoit ou le Cantique de la création de saint François, à ce que je sache. Bien au contraire, ils suivent un modèle qui a germé comme un champignon venimeux en territoire chrétien, et ce modèle c’est la Révolution Française et sa terreur, qui a institionnalisée et industrialisée le massacre de masse des populations et le terrorisme génocidaire !

Le terrorisme de masse est à de nombreux égards une invention Française ! Comment donc ne pas éprouver un rictus nerveux quand on entend un Manuel Valls invoquer comme un prêtre païen les « valeurs de la République » pour éradiquer le terrorisme ? Cette République est née dans le terrorisme, honore et encense des terroristes ! Je ne peux qu’acquiescer à Jean-Pierre Maugendre qui écrit que « La société française reste, aujourd’hui encore, d’une immense complaisance face au terrorisme robespierriste ».

Les chrétiens n'ont rien à voir avec cela : ni avec la mise en place d’une « société parfaite » ici bas, ni avec l’extermination des ennemis au moyen du terrorisme. Sainte Blandine face aux Lions, sainte Jeanne d’Arc face aux flammes ou encore saint Pierre, sur sa Croix, ne sont indéniablement pas inscrits dans cette tradition de victoire terrestre et de violence politique. Les chrétiens sont souvent du mauvais côté de la baïonnette, contrairement aux terroristes...

Vivien Hoch, 6 février 2015

 

vu sur : http://www.lesobservateurs.ch/2015/02/06/les-connivences-entre-lislamisme-et-le-socialisme/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société