Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:00
Ils sont sadiques. Ils exigent des Etats Membres des efforts budgétaires (justifiés) qui saignent les européens, mais eux pètent dans des draps de satin et s’auto-assurent des rentes de seigneurs, que dis-je de princes, que dis-je, de nababs. Plus profiteurs, tu meurs.
 
Ainsi, dans le Point, l’association Sauvegarde Retraites dénonce ces abus qu’en temps euphoriques on trouverait déjà excessifs.
 
Sauvegarde Retraites : « 129 hauts fonctionnaires européens bénéficient d’un régime de retraite exceptionnel qui n’a aucun équivalent dans la sphère publique européenne. Même nos régimes spéciaux nationaux – y compris ceux des parlementaires – ne supportent pas la comparaison. »
 
En fait, le régime est deux fois supérieur à la Rolls des retraites françaises des députés : 2.096% par année validée, calculé sur le dernier mois de salaire, pour les parlementaires français, contre 4.5% pour les eurodéputés, après seulement 16 ans de travail. (pour le salarié français, c’est 1.242% de la limite du plafond de la Sécurité sociale après 40,25 ans de travail… ouch !) 
 
Golden parachute : « Lorsqu’ils quittent leur fonction, ces fonctionnaires bénéficient (…) d’un golden parachute (…) entre 300 000 € et 500 000 €. 
 
Des retraites indexées sur le caviar et le diamant : « Le calcul de la retraite est tellement avantageux qu’il suffit de seulement 16 années pour atteindre le taux plein (70 % du dernier salaire) soit entre 12 500 et 14 000 € par mois. Après un seul mandat – cinq ou six ans – les pensions s’élèvent déjà, en moyenne, à près de 5 000 € par mois. Et, il suffit à la plupart des intéressés de 1,5 an à 2 ans de service pour obtenir une retraite d’un peu plus de 1 500 € mensuelle. »
 
Cout de cette super-retraite : Zéro, null, cero ! « Leur régime, gratuit, est entièrement pris en charge par le budget européen – donc par le contribuable, à l’heure où la plupart des européens voient leurs droits à la retraite remis en cause par la brutalité de la crise économique ». Laquelle super retraite, il le fallait bien, s’ajoute à la retraite que ces messieurs toucheront dans leurs pays respectifs.
 
Le Président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, touche 29.504 euros de salaire mensuel, hors « suppléments familiaux » (j’y reviens), auquel il faut ajouter une « indemnité » de départ de 464.033 euros. Le moins bien payé des vingt six autres commissaires touche 23.503 euros, avec un parachute de 306.612 euros.
 
Mais ce n’est pas tout !
 
Ainsi, un simple greffier du tribunal de la fonction publique touche 16.327 euros par mois, et le Président de la Cour de justice, 26.651 euros… Dure dure la crise, n’est ce pas. Mais ce n’est pas tout, eux aussi se sont attribués des parachutes dorés : de 300.000  à 500.000 euros pour de simples contrôleurs, greffiers et juges.
 
Mais ce n’est pas tout !
 
Au parachute doré s’ajoute « l’indemnité de déménagement » : un mois de salaire majoré de 12 à 38% (souvenez vous, le salaire, c’est 16.000 à 26.000 euros par mois), alors que tous les frais de déménagement ont déjà été pris en charge !
 
Mais ce n’est pas tout !
 
Il y a aussi « l’indemnité de transition ». Elle est servie pendant trois ans, mensuellement, aux haut fonctionnaires qui quittent leurs postes, et représentent entre 40 et 65% du dernier salaire. Montant : entre 358.378 euros pour les commissaires, et 483.571 euros pour le président de la Cour de justice (mais qui n’est pas cumulable, pour les hauts fonctionnaires, avec la pension de retraite)
 
Et bien entendu, une fois leur mandat achevé, ils retrouvent automatiquement leurs emplois, puisqu’ils sont presque tous fonctionnaires.
 
Mais ce n’est pas tout !
 
En cas de décès, le conjoint survivant encaisse 60% de la retraite de l’eurocrate, sans aucune conditions, ni de durée de mariage, ni d’âge, ni de ressource, ni de patrimoine, et une réversion de 10 à 20% est même prévue pour les orphelins de moins de 25 ans s’ils poursuivent leurs études. Aucun autre régime ne cumule toutes ces dispositions.  
 
Ca valait le coup de faire la révolution pour abolir les privilèges des bourgeois, et maintenant nous faire la morale, Mr Cohn-Bendit…
 
Mais vous comprenez, la crise de la dette, nous devons faire des efforts, (surtout si la gauche gaspilleuse arrive au pouvoir), nous devons être solidaire.
 
Vous voulez un sac pour vomir ou vous allez directement aux toilettes ?

 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et source citée

- See more at: http://www.dreuz.info/2011/12/les-eurocrates-petrocrates-et-profiteurs-jusqu%e2%80%99a-en-vomir/#sthash.Wgu4d7sF.dpuf

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique