Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 01:23

abbatage halal« Toute la viande vendue en Ile-de-France est halal et finance les musulmans », déclarait Marine Le Pen à Lille.

Faux ! répondait Dominique Langlois, le président de l'Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes (Interbev), interrogé par France Info. « En Ile-de-France, une très grande majorité de la viande n'est pas abattue selon le rite halal ou casher », promet Langlois, même « s’il peut se trouver que des pièces ou des morceaux de viandes soient issues de carcasses abattues selon ces rites », ajoute t-il.
 
Le reportage de France 2, Envoyé spécial, du 16 février 2012 ici publié, donne clairement raison à Marine Le Pen, et semble démontrer que Dominique Langlois est un menteur.
 
Suivez à partir de la 22e minute : « L’abattoir de Meaux pratique exclusivement l’abattage rituel, que les bêtes soient destinées au marché religieux ou pas. C’est devenu 100% halal. »
« Pour faire abattre ses bêtes par la méthode traditionnelle, il lui faut sortir du département »
« La maison de l’élevage a commandité une étude … le résultat est étonnant : « Nous avons constaté après huit mois d’enquête que les cinq abattoirs de l’Ile de France abattent tous selon le rite musulman. Donc 100% de l’abattage est musulman »
 
Le député UMP Nicolas Dhuicq (comment se fait-il qu’on n’imagine pas cela d’un député socialiste) avait déclaré : « Le consommateur a le droit de savoir ce qu'il mange. Il a le droit de ne pas manger de la viande abattue selon un rite auquel lui ne croit pas ». Les élus l’ont vu d’un autre œil, et ils ont rejeté deux propositions de loi en ce sens déposées fin 2010. Un nouvel amendement fut déposé en septembre 2011, lui aussi rejeté. Les français n’ont réellement pas le droit de savoir. 
 
Que vous le vouliez ou non, que vous soyez athée ou croyant, la viande que vous achetez finance le culte musulman. Chaque kg de viande venant de votre boucher ou des grandes surfaces vient d’animaux abattus selon le rite musulman (sans que les emballages ne le mentionnent), et le prix que vous payez inclut une taxe qui revient directement aux mosquées en charge de contrôler la conformité du processus avec la loi coranique.
 
Je ne suis pas en mesure de dire si l’Ile-de-France est habitée par une majorité de musulmans. Peut-être pas. Je suis en mesure de dire que quelque soit leur nombre, leur motivation fût assez forte pour convaincre la totalité des abattoirs de se mettre en conformité avec la Sharia.
 
Je peux ajouter que je suis ravi que les millions de musulmans vivant en France trouvent une viande qui correspond à leur souhait de consommation, et je déplore qu’en miroir, les dizaines de millions de non-musulmans ne puissent obtenir la même attention. Après tout, ils n'avaient aucune raison de demander quoi que ce soit, puisque la tradition n'était pas musulmane, et ils n'ont rien demandé… jusqu'à présent.
 
Je suis très hostile, en revanche, à cette opacité imposée aux Français sur un sujet qui préoccupe : l’avancée de l’Islam conquérant. De puissantes associations de consommateurs s’émeuvent lorsque les conditions tarifaires des assurances ou des téléphonistes manquent de transparence, leur silence ici est plus que coupable, il fait d'eux des complices.
 
Mais immédiatement après avoir dit cela, je pose la question : est-ce que cela gêne quelqu’un ?
 
Car s’il est bien un domaine ou les Français disposent d’un pouvoir important, et d’un référendum populaire automatique pour peu qu’ils s’unissent, c’est celui de leur chéquier. Les Français peuvent, s’ils le souhaitent, et ce sera pour eux un test civilisationnel radical après l'avancée silencieuse du halal, boycotter la viande jusqu’à ce que l’étiquetage leur dise ce qu’ils mangent, comme pour les colorants et les adjuvants chimiques.
 
Prendront-ils les choses en mains, ou se contenteront-ils de se plaindre de la perte de leurs repères identitaires ?
 
Sans oublier que de plus en plus de contaminations ont lieu : cliquez sur les liens >>

Carrefour, Champion : retrait de steaks hachés contaminés à la bactérie E. coli

E.coli/Hospitalisation d’enfants, l’abattage rituel en accusation ?


Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Read more at http://www.dreuz.info/2012/02/les-francais-nont-pas-le-droit-de-savoir-que-la-viande-quils-mangent-est-halal/#uqSSsOyTLc56G13w.99 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science