Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 02:04

Le Livret A et le Livret Développement Durable enregistrent pour septembre une fuite de fonds record de 3,15 milliards d’euros par rapport à fin août.

Le Livret A et le Livret Développement Durable (LDD) souffrent tous deux d’un niveau de décollecte record, selon les dernières données publiées par le site Economie matin. La collecte du Livret A passe ainsi dans le rouge avec un déficit de 1,66 milliards d’euros, contrairement au LDD qui maintient malgré tout un niveau de collecte positif (870 millions d’euros).

Le mois de septembre constitue généralement la période la plus noire de l’année en matière d'épargne. C’est en effet le mois où les Français doivent s’acquitter du paiement de la dernière tranche d’impôt sur le revenu, et financer la rentrée scolaire de leurs enfants. Néanmoins, les pertes enregistrées cette année sont sans précédent depuis septembre 1989 (Les Echos). Même la crise financière de 2008 et la faible inflation qui en avait découlé n’avaient pas eu de telles répercussions sur l’épargne.
 
Cette forte et brutale désaffection des Français pour les deux produits d’épargne réglementés s’explique notamment par la baisse du taux de rémunération du placement, fixé à un taux plancher historique de 1% le 1er août dernier. Dans ces conditions, les épargnants préfèrent dès lors se tourner vers d’autres systèmes comme l’assurance vie, qui offrait en 2013 un rendement moyen de 2,8%, ou le plan d’épargne logement dont le taux de rendement est de 2,5%.
 
L’augmentation du montant de l’impôt pour plus de 15 millions de contribuables cette année est très certainement un autre facteur à prendre en considération pour expliquer cette dégringolade accélérée du mois de septembre. Une tendance qui risque de persister, d’autant plus que les Français ont eu à régler leur taxe foncière ce mois d’octobre, et qu’au mois de novembre, viendra le tour de la taxe d’habitation.

lu sur : 
http://www.aleteia.org/fr/economie/actualites/les-francais-piochent-dans-leurs-epargnent-pour-payer-leurs-impots-5234545725014016?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr-28/10/2014

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société