Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 02:47

Ils partent pour la Nouvelle-France dans un exode sans précédent

Chaque année, l’ambassade du Canada à Paris met 6750 permis vacances-travail (PVT, des visas temporaires d’un an) à la disposition des Français de 18 à 35 ans. À la mi-novembre 2012, ils se sont envolés en 48 heures. Du jamais-vu! En 2010, il avait fallu un mois et en 2006 près d’un semestre.

«On note une forte augmentation du nombre d’immigrants du continent européen. Cette progression s’explique par un volume plus élevé de nouveaux arrivants (…) de France», souligne une récente note du ministère de l’Immigration du Québec.

Près de 4000 Français ont officiellement immigré au Québec pour les neuf premiers mois de 2012. Ils étaient 2400 pour la même période en 2011. S’y ajoutent les 6750 «PVTistes» et au moins autant d’expatriés avec d’autres types de visas temporaires, ainsi que 10.000 étudiants dans les universités québécoises (un chiffre en forte hausse).

« C’est compter sans les clandestins français. J’en connais énormément»

Environ 150.000 de nos compatriotes vivent dans le pays. Le président de l’association Accueil français de Québec confie: «Depuis un semestre, le nombre de demandes de renseignements de Français par courriel a doublé, avec une augmentation sensible des artisans ou des petits entrepreneurs, qui font un voyage d’étude avant de faire le grand saut.»

(…) Les raisons sont essentiellement économiques, liées à l’emploi (…) Si le Canada attire, c’est parce que le taux de chômage n’y est que de 7,2 %, un taux réel, sans traitement administratif. Les procédures d’embauche sont simples et dénicher un «petit boulot», est facile.

Lire l’article intégral

—————–

L’exil est aussi fiscal, de nombreux entrepreneurs se disant excédés par l’imposition et la paperasse de l’administration française :

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International