Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 01:28

Qaradawi_top_mb 

Qaradawi a fondé et présidé l'International Union of Muslim Scholars, conçue pour être la plus haute autorité en matière de charia des Frères musulmans. Elle régule en outre le Fiqh Council of North America et le European Council for Fatwa and Research.

 L'Union internationale des savants musulmans, fondée en 2004 et dirigée par la plus haute autorité de la Confrérie des Frères musulmans en matière de charia, Youssef Qaradawi, appelle l’ONU à interdire le «dénigrement des religions».

Dans un communiqué publié mardi, rapporte l'AFP, l’Union internationale des savants musulmans déclare que les «prophètes» doivent être protégés, et exhorte les pays musulmans à soumettre à l’ONU une ébauche de loi appelant à l’interdiction de la diffamation des religions. L’ONU devrait ensuite, poursuit le communiqué, émettre une «loi criminalisant le dénigrement des religions, des prophètes et de tous les lieux saints».

La Confrérie des Frères musulmans, fondée en Égypte en 1928, est animée par la mission première et ultime de restaurer un Califat qui serait dirigé par le Guide suprême de leur secte, successeur de Hassan al-Banna, son fondateur.

Secte_el

 

Au Québec

En 2004, le cheikh Elmenyawi avait proposé que le Conseil de la charia (dont il faisait partie) pourrait «avoir recours aux avis» de Qaradawi en matière de charia et de jurisprudence islamique. Qaradawi est LE théologien-juriste en-chef de la Confrérie. 

Selon ce dernier [Elmenyawi], le futur Conseil de la charia pourrait même avoir recours aux avis d'islamistes très actifs sur la scène politique du Proche-Orient, tels ceux de l'Égyptien cheik Youssef Al Kardaoui

Source: Le Devoir

 

Les médias présentent Elmenyawi comme le président du Conseil musulman de Montréal, mais ils omettent systématiquement de mentionner les éléments suivants:

  • il est président  de la mosquée Assuna, un incubateur de terroristes d'al-Qaïda, située à Montréal en face du métro du Parc, dans la circonscription de Justin Trudeau, et dont l'imam, Sufyan Omar, est membre du nouveau Conseil des imams du Québec de la Confrérie des Frères musulmans;
  • il a promu avec ardeur l'instauration de tribunaux de la charia au Québec, en 2004-2005;
  • il milite avec Adil Charkaoui et officie souvent à sa mosquée. Or, cette mosquée promeut les écrits d'Abdullah Azzam, le père d'al-Qaïda (un groupe maintenant dirigé par Zawahiri, anciennement membre de la Confrérie des Frères musulmans). Le co-fondateur avec Charkaoui de la mosquée Assahaba, Saïd Qouraimi, affiche sur sa page Facebook l'étendard de l'État islamique, un groupe terroriste ultra-violent dirigé par Abou Bakr al-Baghdadi.

 Capture d’écran 2014-08-21 à 15.34.56

Elmenyawi avec Charkaoui à la mosquée de ce dernier, nommée Assahaba, en l'honneur des «compagnons» de Mohamet

 

En plus de promouvoir les tribunaux de la charia, Elmenyawi cherche à faire criminaliser toute critique de l'islam. En effet, il a déclaré en novembre 2013 son intention de rencontrer le chef de la police et le nouveau maire de Montréal, Denis Coderre, pour leur demander pourquoi ne sont pas punis ceux qui, comme Martineau et Dutrizac, insultent la religion d'allah...

 

 

Elmenaywi a aussi exprimé son désir de voir le journaliste Benoît Dutrizac se convertir à l'islam... 

 

Récemment, l'islamiste Elmenyawi a admis avoir eu des discussions avec Me Rémi Bourget, président de Québec Inclusif, en vue de me poursuivre en justice:

 Rémi Bourget en pourpaler avec un islamiste pour criminaliser la critique de l'islam ??

 

vu sur : http://www.postedeveille.ca/2015/01/lunion-internationale-des-oulemas-interdiction-blaspheme.html

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions