Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 01:24

Durant son Assemblée plénière du 24 juillet 2013, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), a mis en demeure Radio Courtoisie à la suite de la diffusion, le 27 mai 2013, de l’émission Le Libre Journal d’Henry de Lesquen, au cours de laquelle l’animateur, selon les « sages », « a tenu des propos virulents à l’encontre du mariage entre personnes du même sexe, le qualifiant notamment « d’abject et contre-nature », sans qu’aucun des invités en plateau n’exprime d’opinion contraire ou nuancée ».

 

1007297-Marx_Engels_Lénine_et_Staline

CSA, le monde est beau

Et le CSA continue son communiqué, impertubable :

« L’animateur a également assimilé la menace aux fondements de l’identité nationale française que constituerait le mariage entre personnes de même sexe à celle que représenterait l’islam qu’il considère « dangereux et radicalement incompatible » avec ces fondements, ne suscitant à l’antenne aucune réaction ».

Enfin, cerise sur le gâteau, le Conseil

« considère que ces faits constituent un manquement aux obligations déontologiques de la radio, qui prévoient d’une part le respect du pluralisme des courants de pensée et d’opinion, d’autre part l’obligation de ne pas encourager les comportements discriminatoires à l’égard de personnes à raison de leur appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, et à promouvoir les valeurs d’intégration et de solidarité qui sont celles de la République et, enfin, la nécessité d’assurer la maîtrise de l’antenne. »

 

Quand on connait la teneur idéologique et le manque de débat dans l’écrasante majorité des grands médias, sur-financés par l’argent public (alors que radio courtoisie n’a aucun subside public), ce communiqué du CSA se passe totalemement de commentaire…

Un clin d’oeil, cependant, à nos amis qui décrient la «dérive libérale» de notre société, ne la voyant pas sombrer dans le plus absurde totalitarisme de la pensée unique et officielle, à laquelle il est interdit de contrevenir. Nous vous promettons un travail sur la consubstantialité entre la parole contrôlée et le socialisme.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers