Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 01:28

En Iran, une loi a été votée autorisant les hommes à se marier avec leur fille adoptive

Ces jeunes iraniennes, encore dans l'enfance, achètent des poupées dans un grand magasin de Théhéran.

Le nouveau président de la République islamique d'Iran, Hassan Rohani, a beau être plus modéré que ses prédécesseurs, son gouvernement reste visiblement rétrograde. Le 22 septembre, une loi autorisant les hommes à se marier avec leur fille adoptive de plus de 13 ans a été votée par le Parlement. Avant même d’être validée par le Conseil des gardiens de la Constitution (composé de six religieux et de six avocats), qui permet la mise en application des textes, cette nouvelle législation a très vite été contestée par la plupart des défenseurs des droits de l'homme dans le pays.
Ironie de l’histoire, la loi est intégrée à un vaste programme censé « protéger » les enfants. [...]

Une justification déconcertante pour l'avocate Shadi Sadr, militante des droits de l’homme au sein de l’ONG Justice for Iran : « Se marier avec un enfant adopté ne fait pas partie de la culture iranienne. Cette loi légalise la pédophilie.

Vous pouvez être pédophile et obtenir une proie en prenant le prétexte d’adopter un enfant. » Une inquiétude justifiée lorsqu’on sait qu’en Iran, les filles peuvent effectivement se marier dès 13 ans si elles ont la permission de leur père. Et même parfois plus jeunes avec le simple accord d‘un juge. Ce moyen est d’ailleurs très souvent utilisé pour contourner la limite d'âge imposée par la loi. Selon le site d’informations conservateur iranien Tabnak, quelque 42 000 enfants iraniens entre 10 et 14 ans sont aujourd’hui mariés. [...] 

 

source

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International