Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 15:27

drapeau eurabia europe islamique

La cérémonie des Mokhtar Awards se déroulera le 22 décembre à Paris. Objectif : »Mettre en lumière cet islam dont les médias ne parlent pas, celui des musulmans du quotidien». Le site des Mokhtar Awards présente les vidéos en compétition.

Parmi celles-ci, une vidéo dont le titre «L’invasion qu’on nous cache» fait allusion à la Une de Valeurs actuelles «L’invasion qu’on cache» parue le 26 nocembre 2013. (Le Point)

La France va mal. Un climat d’insécurité et de tension y règne … Mais qui sont les réels responsables ?

La vidéo commence par la vision d’une France « traditionnelle » et tendue (police, armée, drapeau, statue de Jeanne d’Arc, Marseillaise….) suivie de celle d’une France paisible où des musulmans nous adressent leur « salam aleykoum ».

Lu sur El Watan : Non ce n’est pas une plaisanterie ! Juste une manifestation cinématographique qui se déroulera le 22 décembre aux Docks de Paris. Signe particulier : projection uniquement de cinéma «hallal». Bienvenue aux Mokhtar Award !

Ensuite cette vérité. Peu reluisante, elle semble caractériser une réelle stigmatisation d’une communauté qui s’entend, se voit et se lit dans les médias. Quand on pose la question à l’un des organisateurs du festival, il va droit au but : «Nous avons créé ce festival afin de libérer la parole islamophile. Nous souhaitons donner aux musulmans et aux non-musulmans la possibilité de s’exprimer sur leur quotidien par le prisme du cinéma et de la vidéo. Nous avons un jury de professionnels. La sélection s’est bien passée.

Le ressenti par rapport à ça est positif. Les mises en scène sont fines, les images belles. Nous avons ri, pleuré… et il est important que les musulmans deviennent acteurs de leur propre image.»

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société