Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 01:02

Quand je parle des crimes abominables de l’islam, de tous les meurtres et exactions commis en son nom, des menaces qu’il fait peser sur la paix dans le monde, des délires racistes et rétrogrades de ses prédicateurs, de l’exaltation de la violence et de la pédophilie, et de toutes les horreurs imputables à l’idéologie musulmane, je ne comprends que l’on puisse me renvoyer à chaque fois au sionisme et à l’Inquisition. Le vrai crime est de vouloir blanchir l’islam par les crimes supposés ou réels d’autrui.



 C’est lui qui est sur le banc des accusés aujourd’hui, il doit répondre de ses propres crimes. Ce n’est pas le sionisme et le christianisme qui ont massacré les moines de Tibhirine, le prêtre de Homs hier, tué Chokri Bel Aïd et encore moins réduit les femmes à l’état d’esclaves et les enfants en objets sexuels licites ? Ce n’est pas non plus le sionisme et le christianisme qui lapident, égorgent, mutilent, excisent, pillent, répandent la terreur, pratiquent la nécrophilie et la zoophilie, font du Coran la seule source du savoir et des connaissances, se réclament d’un homme qui devrait aujourd’hui être poursuivi pour crimes contre l’humanité et veulent faire de la barbarie la norme de vie en société. 

C’est l’islam et l’islam seul qui met en péril le devenir humain des musulmans eux-mêmes et qui s’inscrit dans le sillage du nazisme. Le Coran n’était pas l’oeuvre des sionistes. Il était l’oeuvre d’Allah comme ils le reconnaissent eux-mêmes, ils doivent par conséquent assumer la responsabilité des écrits ignominieux et apologistes de la haine du juif, du chrétien et de tout ce qui est différent de soi.
Le jour où les musulmans auront compris que c’est soi en, face de son miroir, que l’image soit belle ou hideuse ce n’est que leur propre image qui s’y reflètent et jamais les images de leur souffre-douleur et boucs-émissaires, à ce moment-là ils ne seront plus ces enfants qui ont cessé de grandir et qui se croient toujours à la cour de récréation et qui pour justifier leurs bêtises, dans le cas d’espèce leurs crimes, par les bêtises de leurs camarades. Or, leurs camarades ont dû avoir été punis dans le passé, soit plus malins et rusés qu’eux ont su passer entre les mailles du filet et échapper à la punition.

Aujourd’hui ce sont les musulmans qui sont mis en cause dans la majorité des actes terroristes, perpétrés au nom de l’islam qui les ordonne et récompense et c’est eux qui doivent s’expliquer devant les tribunaux de l’opinion publique mondiale de leurs crimes et en assumer les conséquences, et ce n’est ni le sionisme ni le christianisme qui sont jugés et doivent être condamnés pour des crimes qu’ils n’ont pas commis ou faire l’objet de nouveaux procès pour des affaires closes ou sans fondement. 

Le drame des musulmans est leur incapacité pathologique à prendre conscience de la gravité de leurs méfaits. Ils ne sont ni responsables ni coupables. Ils sont tels des malades mentaux que la justice des hommes déclare non-coupable à cause de son état avéré d’altération  psychique ou neuro-psychique au moment de la commission de leurs actes.délictuels ou criminels.

Les musulmans ne sont jamais maîtres de leurs actes, ils sont comme guidés par une voix qui les commande d’agir pour elle. C’est pourquoi quand ils doivent plaider leur cause, ils  usent de grosses ficelles enfantines avec lesquelles ils pensent pouvoir convaincre leurs juges pour que le procès ne soit plus le leur mais de celui qu’ils désignent comme le vrai coupable.



Ce ne sont assurément pas le sioniste et le chrétien qui sont responsables des 300 morts en Algérie et des deux millions de victimes chrétiennes  et animistes du Sud du Soudan. Ce sont des musulmans qui sont en train de mettre la Syrie en feu et en sang. Peu importe à qui profite le crime et la nationalité de leurs chefs-marionnettistes. Ce qui est retenir à l’islam a suffisamment formaté et conditionné psychologiquement ses fidèles pour les déresponsabiliser de leurs crimes et les rendre malléables et dépourvus de tout discernement, capables de se transformer en bombes humaines.

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions