Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 01:41

Ils n'ont plus qu'à rejoindre la contestation.

Un rapport des préfets, en date du 17 janvier, révélé par Le Canard enchaîné, est nourri des rapports envoyés mois après mois par les préfets des 101 départements de France. Le sous-titre donne le ton: «Tendues, les forces de l'ordre souhaiteraient être soutenues dans leur action par l'autorité judiciaire.»

«Policiers et gendarmes pointent le fossé entre la fermeté des directives de leur hiérarchie et les suites pénales des interpellations effectuées, notamment en matière de lutte contre les cambriolages. Ils citent, par exemple, la simple convocation devant OPJ (officier de police judiciaire) six mois plus tard d'un cambrioleur interpellé en flagrant délit».

«Les forces de l'ordre déplorent également la judiciarisation croissante de leur activité, source de lourdeurs administratives et de contentieux, et considèrent que trop de procédure tue la procédure.»

Les policiers préfèrent taper les manifestants et les arroser de gaz.

Mardi dernier, lors des vœux de Synergie-officiers à Paris, son secrétaire général, Patrice Ribeiro, mettait en garde Manuel Valls, en sa présence:

«Nous assistons à une multiplication des quartiers en sécession. La création d'une peine de contrainte pénale n'est viable que si les délinquants les plus nuisibles ont la certitude d'être neutralisés en prison. (…) Le maintien des peines planchers est un minimum.»

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers