Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 02:03


  • Les touristes sont de plus en plus ciblés par les gangs roms qui les volent en public
  • Des milliers de Roms ont émigré en France à la recherche d’une vie meilleure

Deux jeunes touristes munis d’un plan de la ville déambulent paisiblement dans le centre de Paris dans les ruelles tranquilles reliant le Louvre à la cathédrale Notre-Dame. A mi-chemin  ils sont cernés par un groupe de jeunes garçons qui semblent être des enfants Roms. Il sont huit au total à leur envoyer des bisous fictifs d’un  sourire malicieux.

Les touristes, deux hommes américains âgés approximativement de 20 ans, tentent poliment de disperser au loin les mendiants. Mais les jeunes refusent de partir : au contraire, ils se regroupent de plus en plus près. En quelques secondes, les deux hommes sont entourés. Les mains investissent poches et sacs à dos. Le ton monte et une bagarre s’ensuit.

En 20 secondes tout est revenu dans l’ordre. Pendant ce laps de temps, les Américains choqués ont été détroussés de leurs sacs qui se trouvent lacérés  sur le trottoir, entourés de quelques effets personnels. Un appareil photo a été volé ainsi qu’un portefeuille. Les téléphones portables ont disparu. Une paire de lunettes de soleil tordue gît dans le caniveau.

Les policiers sont appelés, mais les voleurs ont disparu  depuis longtemps. Un supérieur hausse les épaules en s’excusant alors que les victimes  rassemblent ce qu’il reste de leurs biens. Nous pouvons supposer que leurs vacances d’été ont été ruinées.

Au cours des dernières années et avec l’assouplissement des restrictions de circulation à travers  l’UE, des centaines de milliers de Tziganes Roms, principalement venus de Roumanie et de Bulgarie ont élu résidence à l’ouest à la recherche d’une vie meilleure.

Ils sont estimés à un demi-million résidents  en France, d’après le Centre européen des droits des Roms. Et beaucoup d’entre eux ont choisi de s’installer dans de vastes bidonvilles de la banlieue parisienne.

Le mois dernier, une bande organisée de Tziganes a attaqué deux minibus remplis de touristes chinois bloqués dans la circulation et volé des milliers d’euros en liquide.

Deux mois plus tôt, un immigrant nommé Fehim Hamidovic a été condamné à sept ans de prison pour avoir orchestré un des plus importants trafic de vol à la tire effectué par des enfants . Il a été reconnu coupable d’avoir envoyé 500 jeunes filles tziganes dans les rues de Paris chaque jour, en les menaçant de coups, de brûlures de cigarette sur le visage et même de viol si elles ne lui ramenaient pas chacune au moins  250 euros par jour.

En bref, l’hostilité envers les Roms contribue à la ré-émergence de la droite raciste en France, si bien que le Front National est passé en tête dans les sondages politiques nationaux.

Le poids du Front National croît de jour en jour en raison de l’insistance de l’Union européenne sur la libre circulation à travers les frontières de l’UE.

Pour comprendre pourquoi les Roms sont devenus les boucs émissaires préférés de l’extrême-droite, il vous suffit de passer quelques heures dans le centre de Paris.

De petits groupes sont reconnaissables à chaque endroits touristiques. Certains font même la manche devant le siège de la police de la ville et quelques-uns ont importuné les passants à l’entrée du Palais de Justice.

«Ils sont partout, ils se comportent en toute impunité, et tout le monde – en particulier les touristes – doit être extrêmement vigilant pour ne pas devenir une de leurs prochaines victimes», a déclaréMichael Graham, un expatrié britannique vivant à Paris.

En Grande-Bretagne, où la législation sur « l’ouverture des frontières de l’UE »  entrera en vigueur en Janvier,  Roumains et Bulgares seront libres de vivre et de travailler au Royaume-Uni, tout comme ils le sont actuellement en France

Mais en France, qui possède déjà 12 % de chômeurs, l’électorat semble aujourd’hui avoir une opinion différente de la politique étrangère. Après tout, en 2011, le gouvernement a bien réussi à faire passer une «interdiction de la burka» – interdisant désormais aux femmes musulmanes de cacher leur visage en public.

À l’époque, Sarkozy avait clamé que le voile islamique était un affront à la République française, en disant qu’il pourrait être utilisé par des criminels et des voleurs à l’étalage pour cacher leur identité.

Les opposants l’ont accusé de vouloir stigmatiser sept millions de musulmans de France.

Même aujourd’hui, la colère contre cette loi est profonde. La semaine dernière, par exemple, il y a eu deux nuits d’émeutes à Trappes, une banlieue de Paris, après que la police ait tenté d’infliger une amende à une femme portant un voile.

Inévitablement, cette agitation est exploitée par les extrémistes.

En dépit – ou à cause de – son langage extrême, le plus récent sondage d’opinion a mis le Front National à 21 %, faisant jeu égal pour la première fois avec l’UMP et les socialistes. Ce soutien en vue d’une élection, ferait de ce parti – maintenant dirigé par Marine Le Pen,  un possible partenaire d’un gouvernement de coalition.

Rien d’étonnant, dès lors, que les politiciens des partis traditionnels aient commencé eux aussi à utiliser  la même rhétorique pour discuter des  immigrants.[...]

Traduction FDS du Daily Mail

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration