Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 01:02

La caractéristique principale de Grigny, dans l’Essonne, et plus particulièrement du quartier de La Grande-Borne, c’est le nombre d’agressions qui s’y déroulent régulièrement. Même constat pour l’ensemble du département de la Seine-Saint-Denis, le fameux 9-3, théâtre quasi quotidien de scènes de violence. Illustration ces derniers jours encore.

A Grigny (Essonne), trois médiateurs de nuit du réseau de transport TICE (Transports intercommunaux Centre Essonne) ont été agressés dimanche soir, vers 23 heures à la Grande-Borne. En service, ils attendaient à bord d’un véhicule l’arrivée d’un bus. Six individus encagoulés se sont alors approchés et avec six marteaux ont brisé les vitres de leur voiture.

Ils les ont aspergés de gaz lacrymogène avant de prendre la fuite. Conduits à l’hôpital, les trois médiateurs ont pu en ressortir après avoir été soignés, notamment pour des brûlures aux yeux.

Au début de l’été, à Paris cette fois, deux correspondants de nuit avaient été passés à tabac alors qu’ils tentaient de calmer une bande d’une trentaine de jeunes, qui s’opposaient au cours d’un match de football improvisé.

A Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), trois vigiles et un père de famille ont été légèrement blessés lundi soir lors d’une tentative de braquage dans un centre commercial au cours duquel un coup de feu a été tiré.

Les faits se sont produits dans la soirée, avant la fermeture du centre commercial Carrefour. Cinq malfaiteurs, dont l’un était en possession d’une arme longue de type fusil à pompe, ont d’abord blessé deux vigiles à coups de crosse et à coups de poing. Ils ont ensuite tiré un coup de feu.

Le père d’une fillette et un vigile ont été légèrement blessés par des éclats de plomb. La petite fille a été choquée mais pas blessée. Les malfaiteurs ont quant à eux réussi à s’enfuir à pied, sans parvenir à s’emparer d’un butin.

Source
Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers