Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 02:15

J’ai vu avec un grand intérêt le film documentaire de Marc Bessou de 2012 :

« Algérie – les deux soldats » qui retrace notamment votre parcours durant la guerre d’Algérie.

Si je respecte la décision que vous avez prise de déserter, bien que ne l’approuvant absolument pas, c’est parce qu’il vous a fallu un certain courage pour l’assumer.

Elle a sans doute été motivée par la malchance d’avoir été affecté à un bataillon sadique de l’armée française puisqu’il balançait les prisonniers, attachés avec du fil de fer barbelé, du haut d’un hélicoptère (affirmez-vous) et que certains harkis ont assassiné toute une famille parce qu’ils avaient trouvé l’insigne de para que vous aviez offert à la mère afin de la remercier de vous avoir abrité.

Mais j’ose espérer que vous n’accusez pas à tous les régiments français du sadisme dont vous avez été semble-t-il témoin dans le vôtre.

**Vous avez donc eu la chance d’être tombé suite à cette désertion, sur l’une des très « rares katibas » de fellaghas aimables et respectueux, puisque vous n’avez assisté qu’à un seul égorgement durant tout votre séjour dans leur rang.

**Vous auriez pu tomber par malchance sur l’une des katibas qui a participé au massacre de Melouza (315 arabes, femmes et enfants, assassinés à coups de pioches, de haches et de couteaux, égorgés, décapités, désarticulés), ou encore la katiba qui a massacré à El Halia 123 habitants (71 européens, 52 musulmans + 120 disparus. Les hommes ayant subis l’ablation des sexes après avoir été obligés d’assister sous leurs yeux aux viols des femmes et des enfants et à l’écrasement des bébés contre les murs).

Et inutile d’en rappeler d’autres tout aussi sanguinaires.

Vous estimez donc avoir fait votre devoir en désertant pour une cause qui vous semblait juste et je vous laisse à votre propre estime.

En revanche là où je suis en total désaccord avec vous c’est lorsque vous arrivez à votre conclusion :

**Ceux qui ne sont pas d’accord avec vous n’appartiennent pas à la même France. Votre France c’est la France de la lumière.

Et vous citez ceux qui vous ont aidé, tous des communistes et des gauchistes. S’ils appartiennent, comme vous, à la France de la lumière, c’est pour moi :

*Celle qui a collaboré avec les nazis jusqu’à fin 1941,

*Ceux qui ont glorifié le stalinisme qui a fait 70 millions de morts en URSS,

*Ceux qui ont financé le FLN comme le réseau Francis Jeanson pour acheter les armes qui ont massacré nos jeunes soldats,

*Comme Jean-Paul Sartre, ce salaud qui affirmait que « tuer un européen (en Algérie) c’était faire d’une pierre deux coups : supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé, reste un homme mort et un homme libre »,

*Comme jacques Duclos : «Le Parti communiste doit concourir à la défaite de l’armée française partout où elle se bat »,

*Comme l’aspirant Maillot qui a fourni à nos ennemis un camion rempli d’armes lourdes qui ont coûté la vie à des milliers de jeunes appelés français, 

*Et comme Franz Fanon qui a tout comme vous déserté pour aider nos ennemis et je pourrais en citer des dizaines d’autres.

 

Si cette France, la vôtre dites-vous, est celle de la lumière je vous la cède bien volontiers mais alors laissez-moi honorer et admirer la France de l’ombre, celle des Jean Moulin, des Daniel Cordier, des Georges Bidault, du général Delestraint et des centaines d’autres qui ont risqué leur peau pour que la France reste française.

Mais également les Salan, Jouhaux, Zeller, Degueldre, Bastien-Thiry, qui n’ont fait que croire à la parole de celui qui les a trahi et ont refusé d’en offrir une partie en cadeau à nos ennemis.

Les deux derniers l’ont malheureusement payé de leur vie.

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société