Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 02:34
pas autorisé

pas autorisé

Autorisé

Autorisé

Et la liberté d'expression alors?

L'affiche du dernier spectacle de Patrick Timsit a été subitement refusée par la société d'affichage JCDecaux. On y voit l'humoriste les bras tenant un obus. Le spectacle s'intitule "On ne peut pas rire de tout". Et effectivement... L'affiche a été refusée parce que "cela peut heurter, dans la rue, la sensibilité de personnes déjà éprouvées par les événements tragiques de la semaine dernière", selon JCDecaux.

Le dessinateur Stéphane Trapier, qui a créé ce visuel, n'en revient pas. Pour lui, cette décision est absurde. "JCDecaux se couche. C'est du politiquement correct précautionneux, c'est le contraire de ce qu'il faut faire." Il ajoute: "Cette histoire est rave, ce n'est surtout pas le moment d'interdire ce genre de dessin."

Patrick Timsit est désespéré plus qu'énervé. "Ces gens de JCDecaux sont paumés, perdus, ils voient le mal partout, que peut-on faire pour eux?", s'interroge-t-il dans le journal Le Monde. "Ce que j'ai dans les bras sur cette affiche c'est comme une fusée de Tintin."

Le directeur du Théâtre du Rond-Point, où se produit Timsit du 20 janvier au 22 février regrette: "À quoi sert le combat en faveur de la liberté d'expression après le drame de Charlie si c'est pour en arriver là?"

 

Source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société