Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 00:01

Près de 200.000 citoyens européens ont signé une pétition à l'attention des eurodéputés contre le rapport Lunacek, qui sera examiné cette semaine. La Manif pour tous appelle à rejeter ce texte.

«Brussels, leave our kids alone» (Bruxelles, laisse nos enfants tranquilles), proclamait une banderole dimanche au cœur du défilé de la Manif pour tous.

Une référence à la «Feuille de route de l'UE contre l'homophobie et les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre», ou rapport Lunacek - du nom d'une eurodéputée autrichienne -, qui devrait être examiné au Parlement européen à partir de lundi soir.Ce rapport fait bondir la Manif pour tous, qui dénonce un «détournement des droits de l'homme au profit des militants LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, intersexes)». Près de 200 000 citoyens européens ont signé une pétition contre ce texte.

 

Le rapport d'Ulrike Lunacek, vice-présidente de l'intergroupe-LGBT du Parlement européen, «invite les États membres à réfléchir à des moyens d'adapter leur droit de la famille aux changements que connaissent actuellement les structures et les modèles familiaux» et à «inclure la possibilité que les enfants aient plus de deux parents (tuteurs légaux), car cela ouvrirait la voie à une meilleure reconnaissance des familles arc-en-ciel».


Il «demande aux États membres de garantir l'accès des femmes célibataires ou lesbiennes aux traitements de procréation médicalement assistée». Enfin, il agite le chiffon rouge du «genre» à l'école, en invitant les États membres à «favoriser un enseignement objectif des questions concernant l'orientation sexuelle, l'identité de genre et l'expression du genre».


Même si cette résolution n'est pas juridiquement contraignante, elle «fera l'objet d'une utilisation orientant les États membres vers la légalisation du mariage, de l'adoption, de la procréation médicalement assistée et de la gestation pour autrui (mères porteuses) pour les couples de même sexe», s'inquiète la pétition en ligne.


«L'homophobie doit être dénoncée et combattue partout en Europe, mais ne doit pas être exploitée à des fins idéologiques par les promoteurs du concept d'identité de genre, rappelle de son côté la Manif pour tous. Il faut aussi laisser les États membres se positionner comme ils l'entendent, selon leur culture propre, dans le respect des textes européens et du principe de subsidiarité».


Le rapport «ne mentionne aucun droit spécial et n'affectera pas la liberté d'expression, réplique l'intergroupe-LGBT du Parlement européen. Il fait des suggestions pour s'assurer que les personnes LGBT jouissent des mêmes droits fondamentaux que tous les autres citoyens.

Le rapport mentionne l'identité de genre, qui est une caractéristique individuelle, tout comme l'âge, l'origine ethnique ou l'orientation sexuelle». Après avoir fait barrage, il y a quelques semaines, au rapport Estrela sur les droits génésiques et sexuels, la Manif pour tous espère obtenir le rejet du rapport Lunacek.


«Ce lobby gay ne peut parler au nom de tous les homosexuels!, s'indigne Jean-Pier Delaume-Myard, porte-parole du collectif et auteur de Homosexuel contre le mariage pour tous.

Nous voulons être reconnus en droit pour ce que nous sommes, des hommes et des femmes, et non en fonction de notre orientation sexuelle, qui relève de notre vie privée.»

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Santé - Science