Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 01:56

lille et ses mosquéesEt combien pour la normalité ???!!!

combien peut espérer d'aides un Français dont on ne parle pas, afin qu'il puisse "boucler" ses fins de mois !!

 

A Lyon, une mosquée, une université catholique et une université d’État nouent un partenariat pour proposer des formations, destinées à des imams et des professionnels confrontés à des questions religieuses.

C’est d’ailleurs au titre de la politique de la ville, et donc de la cohésion sociale, que la préfecture s’est engagée à verser une subvention d’un peu plus de 80 000 € au projet.

«Interculturalité, laïcité et diversité». Voici le nom du projet présenté vendredi 7 septembre 2012 par l’université Lyon 3, l’Université catholique de Lyon (UCL) et la Grande mosquée de Lyon, avec le soutien financier de la préfecture. Un projet double en réalité, visant à répondre à deux types de demande : celle d’une meilleure connaissance «de la diversité et en particulier de la culture musulmane» émanant de professionnels, par exemple dans les hôpitaux, les écoles, les administrations ou les maisons d’arrêt, mais aussi celle d’une formation à la laïcité pour cette fois des «cadres religieux» (aumôniers, imams, chargés d’enseignement religieux) et responsables associatifs musulmans. […]

«C’est une aventure qui mérite d’être tentée», affirme le P. Thierry Magnin, recteur de l’UCL. «Nousvivons certes dans une société pluriculturelle et plurireligieuse mais dans laquelle il nous semble important de proposer des solutions pour une meilleure connaissance de la langue et de l’histoire de notre pays, avec le souci du vivre-ensemble». […]

Alors que les deux autres cursus du même type, ouverts par l’Institut catholique de Paris et l’université de Strasbourg, connaissent des difficultés de recrutement, le projet lyonnais a choisi, lui, de laisser à la Grande mosquée de Lyon la responsabilité de contacter, de sélectionner et d’inscrire les imams et d’organiser ensuite des passerelles.

La Croix

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers