Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 02:04

Maj 22/10: Les demandeurs d’asile du Pont Kitchener relogés à Oullins.

La préfecture a décidé de déplacer les demandeurs d’asile du Pont Kitchener sur un terrain vague à Oullins.
Les demandeurs d’asile du pont kitchener (Lyon 2e) seront bien relogés prochainement par l’Etat. L’emplacement prévu , un terrain vague à Oullins , jouxte la future gare de métro flambant neuf qui ouvrira ses portes le 10 décembre au public. Le maire UMP d’Oullins, le sénateur François-Noël Buffet est furieux mais il n’a pas de moyen pour s’y opposer.

Des bungalows y seront installés au frais de l’Etat.

Selon nos informations, le préfet a réquisitionné un terrain vague à proximité du pôle multimodal oullinois. Il a signé l’arrêté de réquisition ce week-end. Des bungalows y seront installés au frais de l’Etat, leur nombre exact n’est pas encore défini, ni le nombre exact de demandeurs d’asile albanais et kosovars qui y seront logés. 296 résident actuellement, enfants compris, sous le pont de Perrache.

Du côté des associations, on se félicite de cette annonce. « On ne sait pas encore s’ils seront tous relogés, on sera présents pour le voir », promet un militant des Droits de l’Homme méfiant des effets d’annonce.

Article complet sur LyonCapitale

——————————————————————————————————————–

Addendum 12 octobre : C’est un fait exceptionnel qui s’est déroulé vendredi 11 octobre à Lyon. Le procès d’une expulsion visant trois cent demandeurs d’asile Albanais s’est déroulé au coeur du bidonville concerné, précisément sous l’échangeur de la gare routière de Lyon Perrache. C’est le juge qui a pris la décision de déplacer le procès sur le lieu de vie des premiers concernés pour « prendre connaissance du dossier ». Une décision qui a surpris les avocats des demandeurs d’asile, mais qu’ils ont salué.

(…) France 3 Rhône Alpes

—————————————-

Environ 75 identitaires ont déployé une banderole où il était inscrit « Dégagez ! ». Les gendarmes sont intervenus sur place pour mettre fin au rassemblement. Ils sont également restés sur place par mesure de sécurité. 

Ils se sont rassemblés samedi matin près du pont Kitchener où vivent depuis l’été dernier environ 200 personnes.
Cette manifestation intervient au lendemain d’une nouvelle audience au tribunal de grande instance de Lyon. La décision de leur expulsion ou non sera rendue mercredi. Vendredi le juge a décidé d’aller voir de lui-même le pont Kitchener. Une expertise judiciaire-médicale sera également effectuée. Pour rappel, un agent du Grand Lyon avait attrapé la gale en nettoyant le secteur. Vendredi également, le préfet Jean-François Carenco s’est engagé formellement à reloger les demandeurs d’asile de Perrache dans des conditions plus décentes avant le 11 novembre.

LyonMag

———

Perrache : Quand les forces de l’ordre protègent un camp illégal de clandestins

A 11h ce matin, 80 riverains et militants de Génération Identitaire Lyon ont manifesté devant le camp de clandestins situé sous le pont Kitchener dans le quartier de Perrache à Lyon. Derrière une banderole « Dégagez ! » ils ont dénoncé le laxisme des autorités contre ce camp illégal installé depuis 6 mois.

Au moment où une riveraine devait témoigner au porte-voix de l’enfer qu’elle vivait au quotidien, les forces de l’ordre ont décidé de repousser les manifestants. Nous constatons donc que les autorités préfèrent protéger un camp illégal de clandestins plutôt que de défendre les Lyonnais en faisant respecter la loi et en évacuant le camp. (…)

Génération Identitaire Lyon (Photos)

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration