Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 02:50

image-drole-impot

Ayant renoncé à notre souveraineté, notre politique intérieure est dictée par l’étranger. Une sorte d’occupation légale de nos sols. Par conséquent l’Union Européenne nous oblige à rentrer dans les clous budgétaires que nous avons signé lors du traité de Maastricht. Les 3% de déficit sont comme un dogme gravé dans les tablettes des 10 commandements. Nous devons nous y tenir coûte que coûte, auquel cas le gendarme bruxellois nous tape sur les doigts tels de simples élèves rentrant en 6ème.

Pour éviter le coup de règle sur ses doigts boudinés, François Hollande a choisi la politique de l’explosion d’impôts.
Pensant que plus il augmentera impôts et taxes des français, plus les recettes augmenteront et moins important sera le déficit budgétaire. 

Seul un technocrate n’étant jamais au contact de la vraie vie peut faire germer une idée aussi idiote. Il ne lui viendrait jamais à l’esprit que l’impôt confiscatoire débouchera sur croissance nulle, chômage de masse et effondrement de la consommation.

Ainsi en 2014, « les recettes fiscales nettes devraient ainsi être inférieures de 11,5 milliards aux prévisions de la loi de finances initiale (LFI). Sur ce total, plus de la moitié (6,1 milliards) sont imputables à l’impôt sur le revenu. Soit un recul de 8 % par rapport à l’estimation de départ. »

Pire il s’agit de la deuxième année consécutive du recul de recette fiscal sur l’impôt sur le revenu puisque pour 2013 l’écart avait atteint près de 5 milliards d’€. Et ce phénomène continuera pour l’année 2015, sans compter le cadeau fiscal de « la première tranche de l’impôt sur le revenu, qui va bénéficier à 9 millions de foyers fiscaux pour un coût de 3,2 milliards. ». En 3 ans l’Etat verra 20MD€ d’impôts sur le revenu lui passer sous le nez.

Cet argent devra être compensé et ce seront les 17 millions de français de la classe moyenne et supérieur qui mettront la main à la poche. Il serait pourtant si simple de réduire massivement la dette budgétaire sans augmenter les impôts.

J’avais écrit précédemment sur un article sur les 650MD€ de prestations sociales versées chaque année (http://lagauchematuer.fr/2014/11/25/la-france-championne-du-monde-des-prestations-sociales-avec-650mdean-distribues/) faisant de notre pays le plus généreux du monde. 

Nous consacrions plus de 32% de notre richesse à verser à des millions d’assistés dont beaucoup sont étrangers des sommes folles afin qu’ils restent à glander chez eux, pendant que d’autres se tuent à la tâche. 
Si nous étions dans la moyenne européenne de 22%, nous économiserions 200MD€ chaque année. Mais de cela François Hollande ne veut pas, il préfère prendre le peu d’argent qui reste aux français plutôt que d’arrêter la pompe à fric aux parasites qui pullulent dans notre pays.

vu sur : http://lagauchematuer.fr/2014/12/03/malgre-la-hausse-de-la-fiscalite-limpot-sur-le-revenu-rapporte-6mde-de-moins-que-prevu/

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Economie