Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 20:47

Hebergeur d'imageAddendum 02/12/13

[...] D’après ce cliché pris et partagé sur les réseaux sociaux par le journaliste néerlandais Stefan de Vries, qui habite au-dessus de l’emplacement choisi pour l’interview, seules quelques dizaines de militants habilement placés entouraient alors Jean-Luc Mélenchon.

«J’ai été surpris de voir des manifestants arriver là alors que la manifestation commençait plus loin, place d’Italie, à environ 150 mètres.

Puis j’ai vu que Mélenchon arrivait, c’était clairement une mise en scène, c’était flagrant. En plus, ils ont utilisé un zoom, ce qui donne l’impression que Mélenchon est entouré d’une énorme foule, alors qu’il s’agissait de 20 à 30 personnes», raconte le journaliste.

Sa photo s’est rapidement propagée sur les réseaux sociaux, bon nombre de commentateurs accusant Jean-Luc Mélenchon et TF1 de manipulation. [...]

L’entourage de Jean-Luc Mélenchon crie pour sa part à la manipulation et accuse notamment les sites d’extrême droite, comme Novopress, d’avoir propagé l’image. «C’est une polémique misérable !», s’agace Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche. Il rappelle que l’interview a été réalisée vers 13h05, près d’une heure avant le début de la manifestation : «C’est une évidence: une heure avant la manif, il n’y avait pas encore de manif…».

Le conseiller de Paris reconnaît cependant que Jean-Luc Mélenchon a lui-même demandé à ses soutiens de se masser derrière lui, afin de «donner une dimension militante et politique» à l’interview. «Vous voulez qu’il se mette dans une cave avec une cagoule sur la tête ? Ça n’a aucun sens !», ironise-t-il. [...]

Le Figaro

________________________________

[...] Mais qui est le plus fantaisiste dans cette histoire ? Une photo postée dimanche à 13 heures sur Twitter, et largement diffusée depuis, fait un carton sur les réseaux sociaux. On y voit un photomontage qui montre Jean-Luc Mélenchon répondant aux questions de Claire Chazal, dans le JT.

Derrière lui, une foule impressionnante agite drapeaux et slogans. À en croire ce plan, il y a effectivement beaucoup de monde à cette manifestation.

Mais un autre angle sur cette même scène apporte un éclairage radicalement différent. Une photo, prise en hauteur, montre l’équipe de TF1 au moment de l’interview de Mélenchon.

Et là, surprise, la foule supposée de militants n’est en fait qu’un carré, opportunément regroupé et placé de manière à donner l’impression de marée humaine.

Inévitablement, le cliché a rencontré un vif succès sur les réseaux sociaux. Sous le feu des critiques, TF1, récemment épinglée pour avoir décalé le son de huées contre François Hollande à Oyonnax, le 11 novembre. Mais surtout Jean-Luc Mélenchon, dont les détracteurs s’en sont donné à coeur joie pour dénoncer une manipulation et une mise en scène ridicules. Voyant la polémique monter, le Front de gauche a rétorqué sur Twitter que l’interview avait été réalisée avant l’arrivée des cars de manifestants venus des quatre coins de France. [...]

Le Point

_________________________________

[...] La Préfecture de police, après avoir indiqué qu’elle ne donnerait aucun chiffre, a évalué la foule à… 7000 personnes seulement. «Ce sont des chiffres farfelus dictés par le ministre de l’Intérieur», a tempêté le Parti de gauche. De quoi, pour Manuel Valls, s’attirer une nouvelle fois les foudres d’une gauche radicale qui ne le porte déjà pas beaucoup dans son cœur.

Certes, au départ place d’Italie, la circulation routière n’a pas été interrompue et à l’arrivée, à quelques mètres des fenêtres du ministère de l’Économie à Bercy, il a fallu que l’animatrice lance un appel aux manifestants pour qu’ils convergent sur la place plutôt que de rester éparpillés dans les rues adjacentes. Mais les manifestants, au plus fort de l’après-midi, étaient bien quelques dizaines de milliers. De quoi rivaliser sérieusement avec les «bonnets rouges» réunis samedi à Carhaix.

«Le rouge que certains usurpent, a lancé à l’arrivée de la manifestation le secrétaire national communiste Pierre Laurent, nous le portons depuis toujours au cœur, en bonnets, en écharpes, pour défendre les travailleurs ! Il n’a pas de frontières régionales, nationales ou européennes…» [...]

Le Figaro

01/12/13

Les organisateurs de cette marche de protestation contre la prochaine hausse de la TVA évoquaient un peu plus tôt le chiffre de 100.000 participants. Un écart qui risque d’ouvrir une nouvelle polémique entre Jean-Luc Mélenchon et le ministère de l’Intérieur. [...]

Hebergeur d'image

Vers17h, lorsque les leaders de la gauche radicale ont pris la parole à l’arrivée, les organisateurs revendiquaient 100.000 manifestants. Peu de temps après, la préfecture de police de Paris avançait le chiffre de 7000 participants. Elle avait pourtant indiqué au départ qu’elle ne communiquerait pas de chiffres pour ne pas renouveler la polémique de mai dernier entre Jean-Luc Mélenchon et le ministre de l’Intérieur Manuel Valls. [..]

Hebergeur d'image

Le Figaro

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique