Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 20:54

Tout a commencé lundi matin lorsque Manuel Valls, voulant jouer l’apaisement, a annoncé sur RTL que le gouvernement «s’opposera(it) à des amendements parlementaires» sur la légalisation de la gestation pour autrui (GPA) et de la procréation médicalement assistée (PMA) lors de l’examen du projet de loi sur la famille.

 

Une déclaration qui a fait bondir Bruno Le Roux, chef de file des députés PS, qui a demandé au ministre de «respecter la règle du jeu», et s’est affirmé désireux de ne renoncer «à aucune ouverture de nouveaux droits pour les enfants». «Le groupe prendra les choses en main», a-t-il martelé sur Radio Classique. Ce qui n’a pas empêché Matignon, lundi midi, de conforter le ministre de l’Intérieur.

Nouvelle volte-face en fin de matinée: le porte-parole du Parti socialiste, David Assouline, a affirmé que le PS ne voulait finalement pas de «débat» ou de «proposition» sur la GPA ou la PMA, contredisant ainsi le patron des députés socialistes…

Nous ne renonçons absolument pas aux réformes de société», a déclaré le premier secrétaire du PS Harlem Désir sur BFMTV.

«Au lendemain de la mobilisation du camp réactionnaire, ce renoncement est consternant (…) Nous espérons que le gouvernement reviendra sur cette décision< /em>», a pour sa part déclaré la secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Emmanuelle Cosse.

Le député écologiste Noël Mamère a dénoncé sur BFMTV la «trahison» du gouvernement. «Céder» aussi brutalement révèle la «vulnérabilité» du gouvernement, selon lui «Avec le PS, la droite est cajolée, le Medef admiré, l’église choyée. »

« La gauche est trompée, répudiée», a déclaré le coprésident du Parti de gauche (PG), Jean-Luc Mélenchon. «Notre heure viendra. J’appelle à des élections qui infligent aux listes gouvernementales une sévère punition», a-t-il ajouté, concluant : «L’opposition de gauche doit se regrouper».

Le Fifaro 1 ; 2

Au lendemain des défilés de la Manif pour tous, le ministre de l’Intérieur a annoncé lundi sur RTL que «le gouvernement s’opposerait à des amendements parlementaires sur la gestation pour autrui et la procréation médicale assistée» lors de l’examen du projet de loi sur la famille prévu en avril. [...]

Hebergeur d'imageBruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée, a demandé aujourd’hui au ministre de l’Intérieur Manuel Valls de respecter « la règle du jeu » suite à son intervention sur RTL, au cours de laquelle il a affirmé que le gouvernement s’opposerait à d’éventuels amendements sur la PMA et la GPA. [...]

Le Figaro : 1 & 2

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique