Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 02:33

Je remonte ce commentaire lu sur ce post :

"Le journaliste anglais Charles Moore identifie une autre dérive possible du mariage "pour tous", que je ne crois pas avoir vu dénoncer en France. Personne ne semble avoir remarqué que cette nouvelle institution juridique est remarquable en ce que, contrairement aux apparences, elle fait disparaître la dimension sexuelle du mariage. En effet, si les partisans de cette innovation la destinent avant tout aux homosexuels, rien, dans la loi, ne précise qu'il doit en être ainsi, ni que le but du mariage "pour tous" soit de rendre légitimes des relations sexuelles régulières entre deux personnes.

Par conséquent, rien ne s'oppose à ce que deux personnes de même sexe se "marient", sans être homosexuelles, ni avoir la moindre intention de coucher ensemble.Il pourrait parfaitement s'agir, par exemple, de deux amis désirant simplement profiter des avantages fiscaux du mariage, ou bien d'une fraude à l'immigration.

Comme, en plus, la revendication mensongère d'homosexualité semble devenir une filière de plus d'immigration illégale (au motif d'une prétendue persécution subie dans le pays d'origine), les possibilités deviennent, disons... intéressantes.

Mais, à l'inverse, qu'est-ce qui empêcherait, par exemple, deux hommes, vivant chacun de leur côté avec une femme, sans vouloir se marier avec elle pour différentes raisons, de se marier entre eux pour bénéficier d'avantages fiscaux ? "

Ce matin, les députés ont adopté un amendement PS retouché par l’UMP pour garantir le mariage aux personnes résidant à l'étranger dans des pays qui interdisent le mariage homosexuel. Voilà qui devrait relancer l'intérêt de Marine Le Pen pour cette réforme.

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société