Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 00:00

Les consuls de France et d’Espagne demandent au maire de Tanger de veiller à la protection des sépultures du cimetière chrétien de la ville. Au moins 65 tombes vandalisées dont certaines profanées et violées.

Le cimetière chrétien de Boubana à Tanger est victime d’actes de vandalisme. Depuis plusieurs jours, il est la cible d’attaques répétées visant les tombeaux et les sarcophages, indique des médias espagnols. Le consulat du voisin ibérique les estime à 62 sépultures détruites. Profitant de l’absence d’agents de sécurité dans le lieu, les auteurs de ces crimes opèrent en toute liberté.

Les représentations diplomatiques espagnole et française ont saisi le conseil de la ville de Tanger en vue de prendre des mesures afin de mettre un terme à la multiplication de ces actes criminels. Elles ont demandé « la restauration des tombeaux violés, la préparation d’une liste des enterrements affectés, dénoncer les faits devant la police pour qu’elle procède à l’arrestation des auteurs et la mise en place d’un service de surveillance en vue de protéger, dans le futur, le cimetière de subir situations similaires », assure le consul d’Espagne dans un lettre adressée à une femme dont le tombeau de son père a été « profané ».

La mairie de Tanger s’est engagée à initier dans les plus brefs délais le lancement des opérations de restaurations. Fouad El Omari, issu des rangs du PAM, dans un geste d’apaisement de la colère de la communauté chrétienne de la ville, a proposé de soumette à la prochaine réunion du Conseil l’approbation d’un contrat de vigilance de tous les cimetières de la capitale du Détroit avec une société privée.

L’interpellation de la mairie par les consuls d’Espagne et de France est tout à fait légitime. Depuis l’indépendance du Maroc, le cimetière chrétien de Boubana a été placé sous la tutelle de la municipalité. De ce fait, c’est aux services d’El Omari qu’incombe la responsabilité de protéger ce lieu des actes de vandalisme. De leurs côtés, les religieux de la communauté chrétienne installée à Tanger tentent de porter soutien moral aux familles, tout en évitant des interprétations qui risqueraient d’être préjudiciables à l’entente avec la population musulmane et surtout les autorités locales.

Pour le moment, ils refusent de qualifier les destructions des sépultures de leurs coreligionnaires, se contenant de parler de « vandalisme ».

Source : Yabiladi

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/maroc-le-cimetiere-chretien-de-tanger-profane#sthash.8eU9xgdl.dpuf

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International