Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 01:54

L’affaire remonte au 5 août dernier et est passée inaperçue dans le flot d’une actualité judiciaire et policière trop chargée. Il a 18 ans et porte les cheveux roux. Pas vraiment une excentricité, ni même une bizarrerie de la nature. Il marche tranquillement sur le square Stalingrad (1er).

Face à lui, un groupe de jeunes gens désorientés entame les hostilités et les moqueries. Au sein de cette petite bande de cinq garçons, âgés de 14 à 17 ans, le plus âgé – le meneur – est un petit caïd. Les services de police l’ont déjà interpellé à plusieurs reprises pour avoir commis de nombreux vols avec violences et des violences volontaires.

Est-il à la tête de cette véritable opération punitive ? Toujours est-il que l’affrontement, déséquilibré, tourne vite à la bagarre. Le jeune homme est dépassé par le groupe qui devient de plus en plus violent. L’adolescent de 17 ans prend les devants. 

Avec une lâcheté incroyable, face à la victime encerclée par sa petite armée, il se saisit d’une barre de fer et la lance au visage du jeune homme.

Le choc le fait chuter. Sa mâchoire est brisée en de nombreuses parties. Il reste au sol. Dans un éclair de lucidité, les agresseurs préfèrent ne pas en rajouter et s’enfuient.

Quelques jours plus tard, alors que le blessé est soumis à 45 jours d’ITT, les hommes du Groupe de voie publique (GVP du centre-ville) identifient tous les auteurs, malgré l’absence de vidéo. « Tous mes hommes connaissent désormais parfaitement le terrain, précisait le commissaire David Brugère, à la tête du GVP. C’est d’ailleurs leur mission, ils sont là pour récupérer le terrain. »

Le principal auteur, arrêté le 14 août, a finalement été écroué. Ses complices sont mis en examen dans l’attente de leur procès.

La Provence

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers